Jump to content

Tanguy

Members
  • Posts

    589
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Everything posted by Tanguy

  1. S'il s'agit simplement du roulement monté "trop serré", alors deux tours de vis avec l'arrache-qui-va-bien et le tour est joué... Mais c'est quand même bizarre que ça résiste en tirant avec la roue ! Je pense aussi que Combimaison à raison... Et puis y'a encore une autre solution, limite vintage : tu remplaces ton capot et tes ailes avant par des copies en plomb. Ca devrait suffir à rétablir l'assiette ! Tanguy
  2. Salut ! Les parpaings, ce n'est pas l'idéal... Le mieux étant de grosses pièces de bois : c'est stable et incassable. La technique de Lucas est parfaite lorsqu'on ne dispose pas de pont. Voici comment je procède : 1/ Préparation du moteur : Déposer le moteur : c'est beaucoup plus facile à faire lorsque la VW est bien à l'horizontal. Le poser sur une planche d'isorel au sol. Pour cela procéder en plusieurs étapes en le calant successivement d'un côté puis de l'autre (sous les boîtes de chauffage par exemple). 2/ Préparation du véhicule : Désserrer les écrous de la roue arrière gauche. Ne pas enlever la roue tout de suite car c'est une sécurité si jamais le véhicule venait à riper lors du levage. Soulever l'arrière de la VW. Procéder en plusieurs étapes pour intercaler des pièces de bois et soulever ainsi suffisament haut. Une fois que tout est correctement calé, ôter la roue arrière gauche. 3/ Sortir le moteur : La planche d'isorel est ultra plate et résistante. Elle permet de tirer facilement le moteur en dehors du véhicule. Et sortir le moteur par le côté gauche permet de gagner beaucoup de hauteur. Au boulot ! A + Tanguy
  3. Salut ! Sinon, solution la plus simple : tu laisse ton démarreur en 6 Volts ! Ca encaisse sans problème le 12 Volts. S'il était un peu fatigué en 6 v, le 12 v va lui redonner la pêche de sa jeunesse ! Tanguy
  4. De toute façon je suis au garage et je vais devoir remonter comme ça... Encore merci ! Tanguy
  5. Ce qui m'inquiète un peu, c'est le meulage au niveau de l'embouti. Car pour retrouver la forme originelle, ça risque de jouer du Dremel ! Merci ! Heu... Pour ma gouverne, peux-tu m'expliquer ce qu'est une soudure "en point chainette" ? A + Tanguy
  6. Bonsoir ! Ma turbine présente une sérieuse fissure au niveau de la fixation de flasque supérieure droite : La tôle étant très fine et n'y connaissant rien en soudure, j'aimerais connaître la meilleure méthode à (faire) employer pour réparer cela... Car si rien n'est fait, j'ai peur que la tôle continue de se cisailler, non ? Y'a-t'il un risque en ce sens ? Merci de vos réponse ! Tanguy
  7. Salut ! Lucas : voir MP ! CoxForce : merci pour le lien, c'est un très bon article ! Tout cela "confirme" un doute : D'après ce que j'ai pu voir de-ci de-là, la première pièce venant se plaquer contre le rotor (côté poulie) est une grosse rondelle pourvue d'un épaulement. Or, sur mon alternateur je n'ai pas cette rondelle. En revanche, j'ai ceci : Le profil : Alors, à votre avis : d'origine ou pas d'origine ? Si pas d'origine, quel risque à remonter tel quel ? A noter : ne vous fiez pas à l'axe fileté, j'ai dû le faire modifier car l'ancien était HS. C'est "normal" qu'il soit plus petit. A + Tanguy
  8. Hello ! Pour compléter ce post, je précise qu'il s'agit effectivement de deux modèles "côté droit". A + Tanguy
  9. Je n'avais pas fait le raprochement avec la récupération d'air chaud... Merci Fonfon ! Tanguy
  10. Bonsoir ! Et voici la question con de la soirée... Je suis en train de remonter les périphériques sur un 1600 DA pour un Combi : http://www.flat4ever.com/reconditionnement-rapide-dun-1600cc-t57478.html Dans mon stock de tôles moteur, je dispose de deux modèles différents. Quel modèle convient-il de monter ? D'avance merci. Tanguy
  11. Bonsoir à tous ! Après un démontage / nettoyage de mon alternateur, je suis en proie au doute quant à son remontage... En effet, je ne pense pas qu'il ait toujours été remonté dans les règles de l'art au cours de ses précédentes vies... J'ai lu avec intérêt ce post : http://www.flat4ever.com/remontage-dynamo-t57760.html Mais les pièces composant l'alternateur diffèrent un peu... Quelqu'un aurait-il en stock des photos des composants d'alternateur aussi bien détaillées que celles présentées dans le lien ci-dessus ? D'avance merci. Tanguy
  12. Merci pour ta réponse ! J'ai bricolé le moteur lundi dernier, et j'ai enchaîné les tuiles !!! Je vous passe les détails, mais la plus remarquable fut la rondelle tombée par la plaque de vidange dans le moteur alors qu'il était positionné à la perpendiculaire. Cortex en ébullition, tentatives multiples et temps qui passe... Mais je suis parvenu à la ressortir ! Et forcement, bah ça tourne pas encore !!! Mais petit à petit, ça va le faire... A + Tanguy
  13. Pour faire simple : Mauvais montage = mauvais refroidissement A + Tanguy
  14. Quelques news... Au risque de surprendre ceux qui me connaissent ...le remontage des périphériques n'est pas encore commencé !!! Le moteur était abondamment crasseux, j'ai donc procédé à un bon nettoyage cosmétique. Cela m'a permis de faire quelques découvertes (le meilleur est à la fin) : * un tube enveloppe fissuré * le filetage d'un goujon de plaque de vidange HS * deux goujons d'échappement HS * une vis de réglage de culbuteur coincée dans un tube enveloppe ! Incroyable, il n'en manquait aucune sur la rampe : elle a donc probablement dû être remplacée sans que personne ne cherche à savoir où elle était passée !!! J'ai une question concernant les goujons d'échappement. J'ai pu en retirer un en faisant souder un écrou puis en le desserant. Pour l'autre, j'ai du me résoudre à le percer. J'ai percé super droit et j'en suis à un foret de 6. Je n'ose utiliser un diamètre plus gros car j'ai peur d'anéantir les filets. Quel est le taraud à utiliser afin de retrouver le filetage d'origine et surtout avec quel foret ? Autres questions, notamment pour Loïc si tu me lis... J'ai lu avec attention ce post où tu détailles le nettoyage au liquide de frein : http://www.flat4ever.com/jai-essaye-metal-5-t45473p3.html?highlight=nettoyage+liquide A titre indicatif, quelle quantité de liquide cela représente-t'il à peu près ? Faut-il faire un mélange liquide / essence en amont du carburateur ? Ou bien est-il plus simple de verser un filet continu de liquide dans l'entrebaillement du papillon ? En attendant et en prévision des segments collés / des pistons encrassés, j'ai rempli la chambre de combustion avec du pétrole en le versant par le puit des bougies... A + Tanguy
  15. ...déjà fait ! Mais en tracteur-enjambeur au SVW Nat's 2005 ! A + Tanguy
  16. Je monterai une pompe à essence pour plus de commodité, ainsi qu'un échappement afin de pouvoir écouter le doux ron-ron du 1600 endormi... Je suivrai tes recommandations à la lettre. Sauf pour le régime moteur, car je n'ai pas de compte-tour... Je devrai me fier au felling de mon oreille, qui n'est assurément pas très précise ! Bilan des opérations probablement Mardi prochain... Tout à fait d'accord. Mais il s'agit là d'un moteur de dépannage, avec ce que cela comporte comme risques... Le "moteur fiable" se trouve actuellement dans le Westy '78. Il va être déposé car il y a un début de cliquetis (suspicion de poussoir qui tape l'arbre à cames). Au besoin, il y aura l'assistance rapatriement de l'assurance... A + Tanguy
  17. Voici le moteur en l'état actuel : Avant de poncer / peindre mes tôles et me faire suer à tout remonter, j'ai pensé à quelque chose... Pour procéder à un test très rapide, j'envisage de remonter les périphériques suivants : * pipe d'admission + carburateur + filtre * allumeur + bobine + faisceau Rien d'autre : pas de turbine, pas d'alternateur, pas d'échappement, pas de pompe à essence. En remplissant la cuve du carbu, ça devrait pouvoir pétarader un court instant, non ? Qu'en pensez-vous ? C'est débile comme idée ? A + Tanguy
  18. Merci à tous pour vos réponses. Je ne vais rien faire dessus... Juste me contenter de remonter les périphériques dont il est actuellement totalement dépourvu. Je reviendrai poster quand le moulin aura démarré ! A + Tanguy P.S. : Djoul, t'as prévu quoi pour la nuit de Samedi à Dimanche prochain ? Car j'ai aligné mes Kamax et ma graisse cuivrée !
  19. Merci pour ta réponse Loïc ! Bon, au final... Après ma tête de mule, j'vais passer pour un âne... Si je comprends bien tes conseils : il est inutile de me lancer dans le remplacement d'un kit cylindres / pistons car je risque de perdre beaucoup de temps (je travaille pas vite...) et un peu d'argent pour un résultat incertain. C'est bien ça? Du coup, je déculasse ou pas ? Au point où j'en suis, autant ne rien toucher et remonter tel que non ? Tant qu'on est dans les fluides... Voici mon idée : Avant toute chose, une vidange ! Pour le démarrage, je mets une huile assez fluide + additif nettoyant moteur. De mémoire, ce genre d'additif requiert une vidange dans la foulée... Puis je mets une huile 1er prix 15W40 ou 20W50 et je laisse tourner le moteur durant 20 mn afin de voir son comportement "à chaud". Ca permettra d'ôter toutes traces de l'additif ainsi que d'ultimes résidus éventuels. Re-re-vidange... Enfin, je mets de l'huile Dynolite PW40 + additif Metal 5 et j'obtient enfin un moteur neuf ! J'ai bon ?! L'huile Dynolite PW40, je suppose qu'on peut la trouver un peu partout... Je ne connaissais pas, je vais chercher ! Ca c'est OK, je saurais faire ! En revanche, il a été écrit de vérifier le jeu du VM. J'ai cherché un peu (pas assez peu être...) mais je n'ai rien trouvé sur la façon de le mesurer. Comment dois-je procéder ? Merci encore. Tanguy
  20. Bonjour à tous ! J'avais finalement abandonné l'idée de reconditionner ce moteur et décidé de m'en trouver un "prêt à enquiller"... Malheureusement, je déchante un peu car rien ne correspond à mes attentes... Du coup, j'envisage de nouveau de reconditionner ce moteur. Mais avant tout, je répéte qu'il s'agit d'un dépannage sur cinq années maximum au cours desquelles le moteur n'effectuera pas plus de 2000 Km par an. J'ai de nouveau tourné la poulie de vilebrequin à la main et le constat est identique : compressions ultra faibles... Il me faudra remédier à cela, sans quoi le Westy '78 va vraiment peiner. L'idée étant d'obtenir le minimum syndical en confort de conduite durant nos vacances... En fin de semaine, je rapatrie le bloc à la maison et j'attaque le déculassage histoire d'y voir un peu plus clair... Je pourrai poster des photos à ce moment-là. Je vais faire ma tête de mule mais ...quels peuvent être les dommages causés par le remplacement par un kit neuf cylindres / pistons sur un tel moteur ? Je ne tiens pas à aller à l'encontre de tous, mais les besoins déterminent les moyens. Si ce moteur peut encaisser 10000 voir 15000 bornes avec une "pêche" plutôt bonne, alors ça me suffit et ça me va... D'avance merci. Tanguy
  21. Tanguy

    Bonjour

    Salut ! Pour info, le moteur n'est pas celui d'origine. C'est un moteur industriel. A + Tanguy
  22. + 1 Comme le dit Kads, inutile de partir dans tous les sens car il n'y a aucune ambiguïté : C'est une VW 1200 modèle '68, '69, '70 (une de ces trois années au choix) Pour une datation encore plus précise : En 1968 et 1969, les jantes sont peintes en noir et blanc. A partir de 1970, elles sont peintes en gris. A + Tanguy
  23. Sinon la bâche, tu la mets au sol. En évitant que de l'eau puisse y stagner en mettant par exemple un chevron dessous et au milieu pour créer une pente. Si ta Cox stationne sur de l'herbe, ça limite les remontées d'humidité ! A + Tanguy
  24. Bah dis-donc... Huit ans et demi, on dois pas être loin du reccord de déterrage !!! Je me rappelle de ce double cab'. Tu n'as donc pas gardé la benne hydrolique ? Ce qui pourrai être intéressant, ça serai de poster la M-Plate histoire de voir à quoi correspondait cette option. Beau travail de carrosserie. A+ Tanguy
  25. Dis-donc Lucas, tu pinailles ...de 30° !!! L'important est que la fente soit vers l'arrière à l'horizontale, et surtout pas à la verticale. Comme mastic d'étanchéité, je suppose qu'il convient de parler de pâte à joint. Perso, j'utilise de la LOCTITE Noire. A + Tanguy
×
×
  • Create New...