Jump to content

zono

Members
  • Content Count

    449
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9

zono last won the day on August 14 2019

zono had the most liked content!

About zono

  • Rank
    Membre

Location information

  • Localisation
    Montpellier

Converted

  • Professionnel de la VW ?
    NON
  • Newsletter F4E
    NON

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Oui tu as juste. Si tu ouvres légèrement le papillon tu pourras apercevoir 3 petits trous supplémentaires qui sont ceux de la progression. Petite correction : la cuve ne se remplit pas « lorsque le flotteur est assez haut pour toucher la vis 19 (Pointeau) » mais jusqu’à ce que le flotteur soit assez haut pour agir sur le pointeau et fermer l’arrivée d’essence.
  2. Le circuit de progression et le bec gicleur sont 2 choses différentes. Le premier sert à assurer la transition entre le circuit de ralenti (papillon fermé) et le circuit de marche normale (papillon suffisamment ouvert). Lorsque le papillon amorce l'ouverture, le circuit de ralenti se tari car plus soumis à la dépression et celui de marche n'est pas encore actif. Sur les tous premiers degrés d'ouverture, le papillon découvre ces fameux trous de progression dans le corps du carburateur et les soumet à la dépression des cylindres en phase d’admission. L'alimentation en carburant est ainsi assurée le temps que le papillon soit suffisamment ouvert pour que le circuit de marche et le gicleur principal prennent le relais. Pour le bec injecteur, il est alimenté par la pompe de reprise qui, comme son nom l'indique, actionnée mecaniquement par une composante de la commande des gaz, assure les reprises (accélérations) dans de bonnes conditions. Elle sert à injecter un quantité d'essence supplémentaire à celle du circuit de ralenti ou de marche afin de compenser la différence de masse volumique entre l'air et le carburant. Sans cela, l'essence étant plus dense, et mettant plus de temps à atteindre les cylindres, le mélange s’appauvrirait créant un petit trou à chaque accélération. Voilà, je ne sais pas si c'est clair mais c'est à peu près ça
  3. L’avantage avec une ampoule c’est que tu ne grilleras plus de fusible pour tes essais
  4. Faut faire un montage avec un support d’ampoule style plafonnier ou autre sur lequel tu connectes 2 fils que tu raccordes avec des cosses à la place du fusible. Vu qu’il y a un court-circuit l’ampoule va s’allumer à la mise du contact.Pour les recherches c’est plus simple. En inspectant et déconnectant un par un les éléments du circuit incriminés tu arriveras bien à éteindre l’ampoule et tu auras trouvé, ou en tout cas bien cerné, d’où vient le problème.
  5. Remplace le fusible en question par un ampoule et regarde ce qu’il se passe. Ça te donnera la possibilité de chercher le circuit incriminé sous tension.
  6. Non les bulles avancent bien dans le flexible vers la bouteille à chaque pression sur la pédale mais ne retourne pas dans le circuit.
  7. Pas forcement nécessaire. Perso je fais mes purges seul. Une bouteille de 33cl de bière, posée sur un support (style une caisse à bouteille) plus haut que le purgeur, un flexible translucide connecté au purgeur qui plonge un fond de la bouteille dans laquelle j'ai mis 3 cm de liquide de frein. J'ouvre le purgeur et je pompe à la pédale. S'il y a de l'air les bulles qui s'échappent sont visibles dans le flexible; Pour la roue AR droite je me sers du rétro droit pour voir ce qu'il se passe, pour les autres je peux voir directement. Je procède de la même façon pour le remplacement périodique du liquide de frein en observant la couleur du liquide qui s'écoule dans le flexible, lorsqu'il est clair c'est bon, je passe à la roue suivante. J'ai toujours fait comme ça, pas besoin d'être 2 ou d'avoir un kit de purge, et le résultat est nickel
  8. Salut Pod, Oui chez mecaT... c’est cet article là : https://www.mecatechnic.com/fr-FR/049-905-309-a-rotor-a-diaphragme_C015298.htm Les lumières font 12.90 mm environ ; le diaphragme est monté donc la mesure n’est peut-être pas très précise mais je me souviens avoir vérifier avant montage que les 4 était bien les mêmes. Par contre, ce que je ne m’explique pas c’est que même avec ce diaphragme le cylindre 3 a encore du retard. Enfin la seule explication est que ces allumeurs mécaniques sont très approximatifs en terme de précision.
  9. Oui graisse sur le taraud et un coup d’aspirateur dans le cylindre avec un petit tube souple. Pas d’inquiétude s’il reste un copeau ou deux c’est de l’alu Le moteur le digérera
  10. Essaye en shuntant le stabilisateur de ralenti... il agit sur l’avance à l'allumage en dessous de 1200 tr/min... sait-on jamais.
  11. Tu dois aussi pouvoir les surfacer sur un marbre avec une pierre à poncer.
  12. Je plussoie des pneus de cette âge n’ont plus aucune adhérence. C’est arrivé sur la Twingo 1 que j’ai récemment achetée pour ma fille fraîchement titulaire du permis de conduire. Les pneus AR pourtant loin de limite d’usure n’accrochaient plus du tout... et pour cause ils avaient 17 ans, l’âge de la voiture, et étaient complètement secs. Résultat : tête à queue dans un rond point dès les premières pluies automnales. J’en profite pour pousser un coup de gueule. Normalement ces pneus ne doivent pas passer au CT. Au lieu d’appliquer les textes à la lettre et de nous « coller une contre-visite » pour un soufflet de rotule percé, les contrôleurs seraient bien inspirés de vérifier ce genre de point autrement plus déterminant pour la sécurité... grrr !!!
×
×
  • Create New...