Jump to content

rvgiro

Members
  • Content Count

    70
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

rvgiro last won the day on January 2 2018

rvgiro had the most liked content!

About rvgiro

  • Rank
    Membre
  • Birthday 12/29/1960

Location information

  • Localisation
    seine et marne

Converted

  • My First Name
    hervé giraud
  • Ma Biographie
    j'écris des livres et je roule en 1302
  • Mes centres d'intérêts ...
    je démonte ma 1302
  • Mon job ...
    je remonte ma 1302
  • Professionnel de la VW ?
    NON
  • Newsletter F4E
    NON

Recent Profile Visitors

868 profile views
  1. Lucas, d'accord, mais tu ne dis pas pourquoi la pompe n'aspire plus ? Sinon, j'ai démonté mon réservoir. Je n'ai trouvé ni crépine, ni canule en L. C'est une 1302, il y a une sortie sous le réservoir qui va au moteur, les prises d'air de chaque côté, une sorte de reniflard, le gros trou pour le remplir et c'est tout ?!!? J'ai vidé toute l'essence, j'ai observé par le trou du système de jauge, ça m'a l'air tout propre la dedans. Et puis la panne survient maintenant au bout de 500 mètres. Je pense de plus en plus à la bobine. Il faut que j'embarque un complice pour vérifier si il y des étincelles.
  2. Non pas de pétarade, bobine correctement branchée mais de fabrication récente et pas forcément haut de gamme. Je n'ai pas encore démonté le réservoir pour vérifier la fourniture en essence. Je vais tout virer, je verrai bien où ça coince. Ce qui est bizarre, c'est l'idée d'un filtre qui fonctionnerait de manière alternative. Soit c'est bouché, soit ça passe, mais pas les deux.
  3. Je vais donc démonter le réservoir et vérifier cette crépine. Néanmoins, quand je vérifie la durite d'arrivée d'essence (comme j'ai 5 mn à attendre à chaque panne), il y a toujours de l'essence qui arrive. On m'a dit que la bobine (elle est récente) pouvait chauffer. Ca m'étonne. Qui a un avis ?
  4. J'ai eu toutes les pannes avec cette voiture (1302 ls 72) mais ça jamais : Après une grosse après midi de route (et une bonne heure d'embouteillages), alors que je roulais sur la file de gauche d'une autoroute bien chargée, d'un seul coup, plus rien. Comme si j'étais à sec d'essence ou bien victime d'une grosse coupure de courant. Je me suis rabattu sur la BAU... j'ai vérifié deux ou trois trucs (fusibles, arrivée d'essence...) et au bout de 10 mn, la voiture a redémarré. J'ai pu faire une bonne trentaine de KM sans problème et ensuite elle a recommence. J'ai attendu 5 mn et elle est reparti. Comme si il fallait qu'elle refroidisse un peu. Ensuite, elle fonctionnait pendant 5 mn et s'arrêtait, 5 mn d'attente et ça repartait... pendant 5 mn. J'ai pensé à la bobine, ou au condensateur. A noter que depuis cet incident, elle n'a pas besoin d'être chaude pour tomber en panne, je pars de chez moi, je roule 5 mn et plus rien. J'attends 5 mn, elle repart... Elle déconne au niveau des rythmes chronobiologiques ou quoi ? Qui aurait une piste ?
  5. J ai un pote qui me dit avoir connu la même panne (sur une Corvair, le moteyr est a plat, a l arrière, rien à voir, mais c est drôle), la panne apparaissait quand le moteur etait bien chaud... et se repetait dans le temps de manières de plus en plus rapprochées. Verdict : la bobine chauffait. Comme ma bobine est récente, il se peut que ça soit tout simplement le condensateur. Vous savez quoi ? Je vais changer les deux. Je vais en profiter pour mettre une bobine bleue. C est beau le bleu. Merci à tous pour vos contributions et temoignages.
  6. Je suis d'accord avec toi Pod. J'ai débranché l'arrivée d'essence au niveau de la pompe et j'ai laissé couler cinq ou six litres dans un bidon en la tamisant. Pas une merde dans le tamis, pas une seule variation de l'écoulement. j'ai aussi vérifié la pompe, l'allumage, démonté le haut du carbu (un peu de merde dans la cuve, rien de plus). Je ne sais pas où est le pointeau dont tu parles ? Est ce que c'est celui qui est au centre du sommet du carbu, assez long avec trois petits trous sur le tube ? Je l'ai démonté, il est tout beau. Y en aurait il un autre pointeau sur le côté, accessible sans rien enlever ? Et sinon, est ce qu'une bobine qui chauffe ça ne pourrait pas faire ce genre de caprice (j'ai beaucoup roulé hier, dont une traversée de Paris bien embouteillée, et puis il faisait chaud)
  7. Cet après midi, je roulais sur l'autoroute, 120 environ et d'un coup, plus rien. Comme si l'electricité ou bien l'arrivée d'essence étaient coupés nets. J'ai rejoins la BAU, j'ai insisté un peu sur le démarreur avec l'impression que le moteur était noyé, sans succès, sinon que j'entendais bien qu'elle avait envie de redémarrer, mais sans y parvenir vraiment. J'ai attendu 5 mn et la voiture a redémarré, impeccablement. Une merde dans l'essence, me suis je dis. 30 km plus loin, rebelotte. Je me suis garé, toujours les mêmes symptômes, une envie de démarrer, mais ça ne pête pas. J'ai attendu 5 mn, j'ai bidouillé un peu l'allumeur, les fils de bougie, tapoté la capsule de dépression, la pompe à essence. C'est reparti comme en 14. Sauf que cette fois je n'ai fait que quelques kilomètres… J'ai fini par rentrer chez moi en faisant des sauts de puce et en tombant en rade tous les 2 kilomètres. Pénible. Lors d'une des pauses, j'ai démonté le tuyau d'arrivée d'essence, rien ne sortait. Une autre fois, j'ai fait pareil et ça sortait normalement. Quelqu'un à une idée ?
  8. Merci a tous, des que je mets la main sur un compressiometre, je prends les mesures et je vous dis. Ceci dit, c est une 1302 ls. C est pas 50 cv, c est 52... autant dire que ca pousse tres tres fort. Le seul hic c est ce léger trou entre la troisieme et la quatrième. On a le temps de fumer une clope.
  9. Merci à Loic et Combimaison. Mon moteur ne mange pas d'huile. Et pour le starter, je ne sais pas trop si il est bien réglé. Je précise que je ne roule pas tous les jours à 130. D'une part c'est vraiment son maximum (vent dans le dos et pas mal d'élan), et ensuite il ne faudrait pas à devoir faire un écart où un freinage d'urgence. Ca reste une cox avec un train avant de cox. Ce n'est pas le sac de sable dont j'ai lesté le train avant qui peut faire grand chose. Ma vitesse de croisière, c'est 110 sur l'autoroute et ... 80 sur route (d'ailleurs, c'est cool finalement quand on roule en ancienne). J'ai pensé à un truc. Je mets du 95.... C'est peut être pas assez détonnant ??? Je vais quand même prendre les compressions à l'occasion.
  10. J'ai une 1302. Moteur 1600, sans doute d'origine (1972) et pas mal kilométré. La voiture est règlée au poil, elle démarre bien, tient le ralenti, pas de trou à l'accélération, roulements en bon état, pas de résistances particulières, mais je remarque ceci : D'abord, le moteur a besoin d'au moins dix bonnes minutes pour monter en température, fonctionner sans à coup et accepter de monter la petite grimpette à 7 ou 8 pour cent qui me permet de quitter mon village. Ensuite, si sur le plat tout va bien, je peux rouler à 120, 130 sur l'autoroute (capote fermée pcq ouverte, ça fait office d'aérofrein !) ; par contre dès qu'il y a une côte un peu longue, rien ne va plus, la vitesse chute et je dois repasser la troisième qui me maintient à un petit 70 km/h. J'ai un pote qui a un combi de 1970, partout où ça monte, il me dépose. Alors kesako ? Le moteur est il trop vieux ? Faut il vérifier les compressions ? Changer chemises et pistons ? Tout changer ? Mettre du kérozène ? descendre et pousser ? Tout avis sera bienvenu.
  11. Problème, quand je pose ma coque sur mon chassis (1302 cabrio), ça donne ça. La patte (ou crosse, j'ignore son nom) au-dessus du chapeau de gendarme ne serait elle soudée trop bas ? ou bien ne serait pas le bon modèle ? Qui en pense quoi ? Je laisse comme ça, histoire d'avoir de la ventilation dans mes chaussettes ?
  12. C'est bon, j'ai compris... Il suffit de la sortir par le bas et non pas par le haut. C'est tout con en fait.
  13. Je dépouille mes portière avant peinture. J'ai tout viré, il ne me reste plus que la crémaillère, mais j'ai beau regarder et manipuler dans tous les sens, elle ne sort pas. Le téton (je ne sais pas comment ça s'appelle) dans lequel on visse la manivelle empêche le mécanisme de sortir. Je ne vois pas l'astuce, d'autant que sur une portière j'ai réussi en écartant légèrement la tôle. Est qu'il y a une solution ?
  14. Comment on fait pour savoir quelle boite on a sur sa voiture ? 8 X 31 ; 8 X 33 ou 8 X 35 ? (en l'ocurence une 1302 LS de 72 et une autre de 71) C'est écrit dessus ? Ou bien il faut faire des calculs savants en divisant le multipliant le diamètre des pneus par la vitesse stabilisée et multiplier par la racine carrée de l'âge du conducteur ?
  15. Merci Badarin et Lucas. Je vais suivre à la lettre vos conseils. De toute façon il y a du shimi et je la sens ni saine, ni sûre. J'avais prévu de remettre des silent blocs neufs sur tout le train avant, notamment ceux des bras de suspension qui doivent avoir l'âge de la voiture. Il n'y a plus qu'à trouver un garagiste équipé d'un contrôle au laser.
×
×
  • Create New...