Jump to content

JANOT98

Members
  • Content Count

    64
  • Joined

  • Last visited

About JANOT98

  • Rank
    Membre
  • Birthday 09/15/1968

Location information

  • Localisation
    BORDEAUX

Converted

  • My First Name
    LEFEVRE
  • Mes centres d'intérêts ...
    aviation, restauration voitures anciennes
  • Mon job ...
    Pilote de ligne
  • Professionnel de la VW ?
    NON
  • Newsletter F4E
    OUI

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Ce n'est pas ce qui coûte le plus cher. Je vais le faire. Merci, Carbman !
  2. Merci, Loïc ! J'ai conservé un King Filter. Je vise quelle pression pour un 34PICT3 ?
  3. Merci pour cette réponse. Voilà quelques précisions : - le carburateur 34PICT3 est neuf, monté en 55 / 127, ainsi que la pipe associée, - l'allumeur est un JFU4 avec capsule à dépression (capsule branchée sur le côté gauche du carbu, les 2 autres prises étant obturées), - la prise d'air sur la pipe d'admission est connectée à l'entrée gauche du filtre à air (la prise de droite étant elle-même reliée à la capsule du filtre), - la bobine était une EMPI High Performance. Je viens de mettre une Bosch Mexico pour voir, - j'ai vérifié les écartements : rupteur = 0,4 ; bougies (Bosch culot court, froide) = 0,7, - l'avance est réglée à 7,5 (lampe stroboscopique), - le ralenti est à 900 tr/min, - la richesse est équilibrée (plus ou moins vissé implique que le moteur cafouille), - les bougies sont alimentées correctement (test avec une lampe : étincelles régulières), - pas de régulateur de pression carburant, - toutes les tôles moteur sont présentes, mais ne n'ai pas de calorstat (et pas de volets derrière la turbine), - il n'y a pas de prise d'air, - boîte de vitesse d'origine (dont je ne connais pas la référence), - compression à 12 sur les 4 cylindres. Lorsque j'avais le double Kadron, je consommais 15l/100 sur des routes départementales. Avec le 34PICT3, je n'ai pas roulé, mais le mélange sent extrêmement fort l'essence et, à froid, l'échappement sent l'essence non-brûlée (condensation des gaz d'échappement ?). Sinon, moyeur chaud, quand elle roulait, la pression d'huile tombait rapidement en-dessous de 0,5 bars au ralenti, même par températures moyennes (j'ai eu une fuite de la pompe à essence, dont je me suis rendu compte tardivement et il est possible que l'essence ait bouffé des joints dans le bas moteur, créant des fuites d'huile. Reamqruqe faite en son temps par Loïc). Au-delà de la conso qui varie effectivement selon de nombreux paramètres, mon souci actuel est l'impossibilité de démarre à chaud sans avoir le pied à fond sur l'accélérateur.
  4. J'ai juste oublié de vous dire que cette photo n'est pas celle de ma Cox Il fait trop nuit actuellement, mais j'en posterai une demain.
  5. Bonsoir, j'ai acheté il y a quelques années une Cox 1200 (11D11 sur la CG). L'ancien propriétaire m'a dit l'avoir passé en 1600. Mais, j'ai un filtre à air de 1303 (photo jointe), un carbu 30PICT3 et un capot non-ajouré. J'ai donc décidé de monter dessus un kit double carbu Weber 34 ICT, puis un double Kadron de chez Empi. Sur cette dernière configuration, les carbus étaient impossibles à régler et je consommais un max. Je suis repassé au 30PICT3, mais la vis de richesse tourne à vide (filetage mort). Je viens donc d'acquérir un 34PICT3. Après avoir fait tous les réglages (culbuteurs, allumage, ralenti, richesse), le moteur consomme beaucoup (je ne sais pas combien, mais, à l'odeur, on dirait une Harley...) et, surtout, ne démarre à chaud qu'en enfonçant l'accélérateur. Le mélange est donc trop riche. J'en viens donc à me dire que le moteur est peut-être encore dans sa cylindrée d'origine et que je monte des carbus inadaptés (trop de richesse). Comment pourrais-je lever le doute, sans tomber le moteur, sachant que les culasses sont des AS41 et 43 ? Puis-je mesurer la course d'un piston ou il faudrait aussi le diamètre ? Merci.
  6. @ematoic merci pour tes conseils. Je suis plutôt pour le principe de précaution. Je devrais pouvoir récupérer en avril, et pour 6 mois, la voiture de ma fille. Cela me laissera le temps d'ouvrir, d'enquêter et de refaire. Concernant le matériel, pas de souci : je retape des voitures anciennes depuis 20 ans, mais je ne suis jamais entré dans le moteur de la Cox (mais j'ai déjà refait tout le reste de la voiture et les accessoires moteur). Et, sur ma R16 de 1966, pas d'indicateur de pression d'huile et pas de voyant de baisse de pression... En matière d'achat des pièces, je suis fidèle à Slide et Méca. Qu'en dis-tu ?
  7. Merci, Pierre85300 pour ce témoignage rassurant ! Pour autant, j'ai plusieurs questions : - une pression d'huile basse peut-elle venir d'une pompe à huile usée? - est-il facile, pour quelqu'un assez adroit de ses 10 doigts et parfois de ses pieds et de sa bouche (bloquer une roue avec un pied, une lampe entre les dents et les deux mains avec des clés...) de refaire un bas-moteur avec des pièces neuves (ou reconditionnées) ? - quelles pièces faudrait-il changer pour retrouver un bas-moteur sain ? Merci
  8. Au fait, je n'ai changé que le ressort et lepiston de régulation d'huile, mais pas le by-pass. Peut-il y avoir un rapport ?
  9. Mais comment faisaient les propriétaires de Cox qui n'avaient qu'un compteur avec un voyant de basse pression ?
  10. Si c'est effectivement le cas : arghhhh !!! Car je n'ai ni la place, ni les connaissances pour le faire moi-même, ni les finances pour le faire faire par un spécialiste. Et, en plus, je n'ai pas d'autre voiture... Alors je vais continuer à investiguer suivant ta piste et à la ménager.
  11. J'ai fait le test le week-end dernier (cf. post précédents) : la sonde et l'indicateur sont bien calibrés. D'ailleurs, l'été dernier, la température d'huile était à 85°C après 15 minutes en ville. Et j'avais un écarteur de capot... Elle ne chauffe sans doute pas assez en ce moment : températures fraiches, capot avec grilles, pas de calorstat, mais toutes les tôles en place... Pour les Kadron, les pipes sont équilibrées entre elles, la synchro est faite, la richesse est régéle et j'ai un King Filter réglé à 150g. Sinon, le Dwell est réglé. Je vais remettre 900tr/min et on verra.
  12. Alors, aujourd'hui, 30 minutes de circulation urbaine avec des bouchons. Température extérieure 11°C. De la pluie (je suis content d'avoir un récupérateur d'eau !). Pression d'huile après démarrage : 4 bars à 1 200 tr/min (starter). A l'arrivée, température d'huile à 60-65°C, température culasse autour de 140°C, pression d'huile au ralenti 1 bar, régime ralenti 1 100tr/min (je l'ai remonté parce que deux Kadron à 800 tr/min, ça boite...) et pression 2 bars à 3 000 tr/min. Elle ne chauffe donc pas énormément et la pression d'huile est satisfaisante.
  13. Alors, j'ai testé la sonde température et l'indicateur avec une casserole d'eau bouillante et un thermomètre de cuisine pour vérifier : la montée en température est bonne et les températures également. Donc, c'est bon de ce côté-là. La sonde de pression est une 0-10 bars. Il me reste donc 3 hypothèses (éventuellement liées) : - la sonde de température (installée à la place de la jauge d'huile) ne plonge pas assez dans le carter et, lorsque le moteur est chaud, elle n'en mesure que partiellement la température. Je vais la plonger plus profondément (en conservant des repères de niveau...) pour voir ce que cela change ; - le moteur refroidit beaucoup (je n'ai pas de calorstat, mon capot moteur est ajouré), ce qui explique la température d'huile, mais pas la pression basse ; - lorsque ma pompe à essence fuyait, le mélange essence - huile dans le carter était vraiment liquide et chauffait vite (donc pression rapidement basse). La sonde de pression a peut-être conservé quelques gouttes de ce mélange, ce qui fausse sa lecture. Je l'ai nettoyée et vous dirai si cela change quelque chose.
×
×
  • Create New...