Jump to content

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 08/09/2018 in all areas

  1. Les by pass ont au moins deux fonctions. *La plus évidente est celle décrite par coxyfred à savoir d'équilibrer les deux corps d'un même carbu car pour diverses raisons un corps peut aspirer un plus gros volume d'air que l'autre > cela peut être causé par le carburateur lui même mais aussi par le moteur car les 4 cylindres ne donnent pas exactement le même différentiel de pression au ralenti . Sur ce principe la position standard est by pass fermé ou quasiment et si besoin l'un des by-pass d'un même carbu légèrement plus ouvert pour compenser le corps qui aurait un volume d'air aspiré un peu plus faible au ralenti. *Ensuite les by pass peuvent aussi servir à compenser un manque de volume d'air au ralenti quand les carburateurs sont sous dimensionnés, c'est à dire que sur une grosse cylindrée ou une configuration demandant un gros volume d'air de ralenti, il faut parfois ouvrir (visser) plus la vis de butée de papillons pour atteindre une vitesse de ralenti convenable>> cela fonctionne mais présente l'inconvénient de découvrir le 1er trou de progression et à enrichir de manière incontrôlée car ce volume n'est pas réglable par la vis de richesse, dans ce cas il est même possible d'arriver à des vis de richesse qui n'agissent plus suffisamment c'est à dire que même serrées sur leur siège, le moteur ne cale pas car le volume de carburant s'écoulant par le trou de progression suffit à alimenter le moteur au ralenti. Ce n'est pas le cas courant quand on utilise 2 double corps mais c'est très courant pour le montage en carburateur double corps central par exemple / la solution alternative est de percer un trou de petit diamètre dans chaque papillon pour jouer le rôle de by-pass comme sur beaucoup de carburateur d'origine, dont les Solex PICT d'origine. C'est un résumé mais globalement, tiens les by-pass quasi fermés et ouvre juste le ou les corps qui en ont besoin pour avoir la même valeur sur les 2 cylindres d'un même carburateur. Pour le réglage de richesse il faut le faire alternativement avec les réglage de synchro avec un point d'avance à l'allumage réglé et des soupapes fraichement contrôlées afin d'avoir le même jeu sur les 4 cylindres. Il faut individualiser le réglage de richesse des cylindres et ne pas mettre forcément la même valeur sur les 4 corps, donc à partir de ton réglage de base actuel, il faut visser (sans forcer) l'une des vis de richesse et attendre que le régime de ralenti diminue, cela doit être assez sensible, c'est mesurable, mais ça s'entend sans instrument de mesure. Il faut ensuite ouvrir la vis de richesse par quart ou demi tour en attendant entre chaque rotation pour laisser le temps au moteur de "réagir", le régime doit augmenter à un moment ou à un autre après quelques rotations jusqu'à un point où le fait d'ouvrir plus ne fait plus augmenter le régime. C'est ce point qu'il faut trouver: la position de la vis où le ralenti est tout juste à son maximum en OUVRANT la vis >> je déconseille de trouver ce point en FERMANT. ce point est normalement assez précis de l'ordre du quart de tour. Pour un moteur qui va au CT (auto du 10/1972 à 12/1993) avec mesure de la richesse, ce réglage convient bien pour rester en dessous de 4.5% de CO corrigé (jusqu'au 10/1986) ou 3.5% de CO corrigé (de 1986 à 1993), cependant il peut être plus agréable surtout à froid d'ouvrir les 4 vis de richesse d'un quart de tour supplémentaire. Voir tableau joint pour les normes françaises pour auto essence Donc la mesure au ralenti n'est pas celui de l'AFR mais celle du CO corrigé qui va t'intéresser, l'AFR peut être assez faible (riche) et dépend aussi du carburant c'est pourquoi il vaut mieux le lire en "lambda" plutôt qu'en AFR >> avec du 95sp autours de 13:1 c'est bien
    1 point
  2. C'est bizarre, car passant le CT belge (avec ses emm...eurs), j'avais un jour serré la richesse à fond, ou presque. Inutile d'expliquer le fonctionnement du ralenti d'un solex à ces Ménapiens*... J'avais 0.2 ou 0.3 % de CO corrigé. Ma voiture se traînait à l'accélération. * Ménapiens: une des tributs belgiques* qui occupait le Nord de la Belgique actuelle du temps de la conquête de Jules César. * belgique fut un adjectif jusque 1789.
    1 point
  3. Pas du tout d'accord avec toi concernant les combinés filetés ! J'en ai sur ma 1303 et c'est 10 fois plus souple que des ressorts courts (rouge) par exemple. Il suffit de choisir les bons ressorts c'est tout, et tu auras une suspension souple et sécurisante car sans rafistolage ou bidouillage....
    1 point
×
×
  • Create New...