Les Flat4 au 5ème Rallye Historique de Monte-Carlo

Même si peu d’entre nous le savent, les Flat4 ont parfois les honneurs des grandes manifestations sportives. Le Rallye Historique de Monte-Carlo rend hommage à toutes les voitures ayant en leur temps participé à l’épreuve… Coccinelles et Porsche 4 cylindres se retrouvaient donc ces derniers jours pour faire revivre la légende d’antan et faire entendre le son caractéristique de leur Katrapla. Et Flat4ever.com y était aussi […]

Le rallye de Monte-Carlo a écrit parmi les plus belles pages de l’histoire de la course automobile, et c’est pour rendre hommage à cette légende que l’Automobile Club de Monaco organisait pour la 5ème fois cette épreuve, non pas de vitesse mais de régularité. Les conditions d’éligibilité sont simples, (extrait du règlement) “sont admissibles les voitures conformes à la législation routière dont un modèle similaire a participé à un rallye Monte-Carlo entre 1955 et 1977……..”. Nos katraplats préférés ne dérogeant pas à la règle ils furent une dizaine à etre inscrits, sur les 316 engagés (enragés pour certains..). Si certains abordent cette épreuve de régularité avec un sérieux absolu, certains n’étaient là que pour s’amuser, la palme revenant à la nombreuse colonie britannique nous gratifiant systématiquement d’un signe de la main, appel de phares et autres virages abordés au frain à main. Les légendes du Rallye telles que Mrs Ragnotti, Larrousse et Comas dans les profondeurs du classement se livrèrent à de véritables démonstrations de pilotage.
Cette étape de régularité s’est déroulée le Lundi 28 Janvier 2001, de St Barthélemy du Gua à Pellafour, 74,64 km à parcourir en 1h45 départ donné à 12h30 se finissant vers 17h.
Le première à s’élancer est la Porsche 356C de 1964 de l’équipage Britannique Cornwell/ElisIls finirent 57ème et 1er flat4 classé.
La 1302 de 1971 de l’équipage Allemand Von Hoegger/knapp. Ils finirent 75ème et 1ere VW classée. Les plus observateurs auront remarqué l’autocollant de VW scène, magazine spécialisé édité outre rhin. Quand à la mécanique, les images se passent de commentaires…
La Porsche 356Bt5 N° 121 de 1961 de l’équipage Italien Savérino/bertolazzi, ils finirent 100èmes.
La Porsche 356Bt6 N° 201 de 1962 de l’équipage Allemand Deumel/Demel, ils finirent 109èmes.Hormis une conduite assez musclée, ils se livrèrent a une séance de contre-braquage hautement maîtrisée dans le virage ou nous nous trouvions.
Premier Français classés, en 115 ème place, l’équipage Mettifiot/Maurin au volant de leur Porsche 356 Bt6 de 1962.
Un équipage 100% féminin, au volant d’une magnifique cox 1300 découvrable de 1962. Il s’agit de l’équipage Canado-Britannique Hoskinson/Woodman du team O’Neil.
Suivant leurs dires, le 1300 équipant cette Cox était stock, son bruit était “surprenant” et tournait en revanche comme une horloge.
Un casting de rêve à quelques secondes du départ.5, 4, 3, 2, 1, c’est parti
N’en déplaise aux As des feux rouges et autre machos du bitume, Joan a un sacré coup de volant que bon nombre d’entre nous envieraient, quand à leur fameux moteur 1300 “stock”, je comprends mieux son sourire en coin quand je lui ai re-demandé si le moteur était d’origine, encore merci à elles deux pour leur gentillesse et les renseignements qu’elles m’ont donné malgré l’imminence de leur départ, elles ont fini la course 135 ème. belle performance.
Un grand merci également à la Porsche 356 SC N° 132 de l’équipage Hélvétique Oechle/Rothmayr pour leur disponibilité, me laissant tout regarder, tout photographier, moteur compris.
Ils furent contraints à l’abandon par problème mécanique dans l’étape de régularité 08, dommage.
La Porsche 914 N° 64, de l’équipage Blanchard/Blanchard qui finit pour sa première participation à la 231 ème place.Cette 914 ayant été préparée uniquement pour le rallye par Old-Speed revendeur VW et Porsche connu des passionnées sur sud et d’ailleurs.
Cette 356A de 1957 est véritablement superbe, finition au top, look d’enfer et surtout une 186 ème place pour l’équipage Belge Brison/Berque, qui s’explique plus par leur conduite pied dedans et le plaisir des travers que par des performances en régularité, impressionnants.
Si vous êtes amenés à assister à une étape, restez bien jusqu’au bout, les départs se faisant dans l’ordre du classement, les furieux partent à la fin et le spectacle vaut vraiment le coup. Alors on se le fait quand le Monte-Carlo ?, plein les yeux et les oreilles, si l’envie vous en prend voici la liste de nos Flat4 admis à participer.
VW
1200, 1300, type3 1500S, 1600, 1302, 1303S, 411 et 914
Porsche
356 A, B, C, carrera, 904GTS, 912.
L”intérêt principal en régularité c’est que l’on peut gagner même avec une voiture aux performance modeste, un Notchback 1500S aurait gagné en 1999 si il n’avait pas été déclassé, finissant à la 3ème place. Rendez vous en 2003 pour la 6ème édition.