La saga des jantes : la BRM

Si dans le vocabulaire du passionné de VW Aircooled il est un mot que l’on apprend dès les premiers intants, au même titre que « 009 » ou « Bobine Bleue », c’est bien le mot BRM… Cette jante mythique accompagne le mouvement Cal-Look et ses dérivés depuis 30 ans et elle reste aujourd’hui un best-seller des accessoiristes Aircooled.

Premier volet d’une grande saga sur les Jantes, voici tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les jantes BRM […]
La « BRM Speedwell Original »

brm_speedwell.jpg

La jante BRM est née en Angleterre en 1965, sous le coup de crayon de David Jones. L’année suivante, elle était fabriquée par Rubery Owen Corporation pour Speedwell Limited, toujours en Angleterre. Quelques mois plus tard, EMPI acquérait la licence pour la commercialisation aux USA, dans le cadre de la joint-venture Speedwell/Empi !

brm_speedwell3.jpg

Sur une branche de « BRM Speedwell Original » il y a 5 points d’injection, assez visibles. L’usage du magnésium permettait un gain de poids de 40% par rapport à la jante acier stock !

Sa taille est de 5″ x 15 pour un poids inférieur à 4 kg ! Au final ces jantes sont vraiment très fragiles, et le premier trotoir serai fatal en circulation urbaine !

brm_original.jpg

La BRM « originale » posséde quelques caractéristiques très marquantes permettant de l’identifier au premier coup d’oeil: Le siège des écrous de roues présente une sur-épaisseur caractéristique, le métal utilisé est le magnésium (comme le bloc moteur) et le sytème de valve est également caractéristique.

A l’image de toute la production de cette période, un set de Speedwell BRM « originales » représente une véritable fortune. A titre d’exemple, UNE d’entre elles, neuve dans son emballage d’origine scellé et daté de 1966, s’est vendue 1350 £ lors d’un récent Swap-meet en Angleterre. Je vous laisse faire la conversion et vérifier 3 fois…

brm_speedwell4.jpg

La « BRM Flat 4 »

brmflat4.gif

Face à la demande, au début des années 90, la firme américano-japonaise Flat-4 s’est lancé dans la production d’une « reproduction » de BRM. En Aluminium et non plus en Magnésium, elle présente des différences visuelle avec la Speedwell BRM originale: Sièges d’écrous et valve notamment.

Celà reste une des plus belles repros de jantes actuelle. La finition et le fini sont excellents mais malheureusement le prix s’en ressent: Env. 1.600 euors le set de 4 roues, avec les bouchons centraux « BRM Flat4 » et les écrous… La BRM « Flat 4″ respecte la taille originale de 5″ x 15 mais approche les 6 kg de la jante 4,5 » x 15 stock en tôle…

flat4_boxes.jpg

La carrière de cette jante subit malheureusement les aléas de la distribution chaotique des produits Flat 4 qui change de distributeur presque tous les ans… Après que Lenny Copp (West Coast Classics) ai passé la main début 2001, il semble que ce soit Dean Moon (MoonEyes) qui prenne le relais aux USA…
en France, il faudra repasser.

La « BRM Replica MWS »

 mws2.jpg

Aujourd’hui, le fabricant anglais MWS a racheté la licence et le droit d’apposer le nom « BRM Speedwell » aux ayants-droits de la marque et fabrique à son tour des « BRM replica », mais dans la taille 5,5″ x 15″. Le terme « BRM Speedwell » entretien la confusion et il est regretable de les voir parfois annoncées comme les « véritables » BRM…Le surcroît de matière imposé par la largeur de 5,5″ lui fait passer la barre des 6 kg, devenant ainsi plus lourde qu’une jante origine.

Très diffusée en Europe, elle commenence à arriver aux USA et à supplanter la Flat 4, handicapée par sa distribution aléatoire…

Le niveau de finition n’est pas à la hauteur de la légende de cette jante ou même de son ainée américano-japonaise. Il n’est pas rare de voir ces produits livrés à peine ébavurés…

Heureusement, le prix est également sans rapport avec ses ainées,
puisque l’on arrive à toucher le set de 4 à moins de 700 euros

mws.jpg

La BRM Replica MWS est déclinée en plusieurs niveaux de finition (noire, argent, brute) et un set de cabochons spécifiques est disponible pour le montage sur Type 2 dont les écrous de bras de transmission dépassent des roues… Le business et la diffusion à large échelle prennent désormais le pas sur la légende Cal Look…

caps.jpg