Aller au contenu

Recommended Posts

Bonjour à tous

La moquette de ma 1303 cab tombant en miette je me suis décidé à tout virer pour faire un point sur les planchers.

Donc décollage de cette foutue moquette, décollage les mousses isolantes, et grattage de l'enduit noir collant généreusement répandu par de précédents propriétaires zélés. Quelques petits trous (confettis) par endroits, passage à la brosse métallique de toutes les parties suspectes, et premier bilan plutôt satisfaisant pour une caisse de 45 ans, ma super 5 était pire !

Le problème est que je ne dispose pas du temps et de la place pour entreprendre un resto complète. Donc mon but est de pouvoir surveiller l'évolution tous les 6 mois et d’intervenir au besoin en attendant les grands travaux.

Les quelques confettis seront rebouchés au mastic fibré (aie pas taper!) après avoir passer de l’antirouille, deux zones  de 50 cm² sous banquette arrière vraisemblablement rustinées avec un morceau de tôle, les autres parties corrodées traitées au destructeur de rouille (dedans et dessous).
Mes questions concernent la suite, je ne sais pas quoi mettre ensuite,
1) apprêt et peinture plutôt claire pour pouvoir surveiller rapidement la réapparition de problèmes…
2) tout passer au rustol et laisser comme ça…
Plutôt qu’une moquette je pensais remettre un revêtement caoutchouc , mieux ou moins bien qu’une moquette ?

Merci pour vos avis éclairés

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas mal ce plancher, il ne faut jamais coller la moquette ou quoi que ce soit au sol, ça ne sert strictement à rien et d'origine ce n'était d'ailleurs pas le cas, seules les parties verticales au niveau du tablier l'étaient...L'idéal serait bien sur de faire quelques points de soudure . Pour la protection, le Rustol me parait assez adpté à ce cas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui la soudure c'est mieux, ya une partie sous banquette arrière gauche ou va falloir..50cm2. Mais où je mettrai de la fibre ce ne sera pas une tartine afin de pouvoir surveiller l'évolution de la zone par la suite.

Côté batterie c'est nikel ils avaient mis de la fibre et c'est tellement collé que je vais laisser comme ça. Le dessous n'étant pas suspect.

Une fois le gros du noir enlevé je passe à l'acétone pour enlever le reste et c'est moins collant.

Rustol même sur les parties non rouillées ? On m'a parlé d'un produit pour isoler la tôle saine et qui se retrouve nue par endroits et qui est transparent mais je ne sais plus le non...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Pour l'habillage futur, moquette ou tapis caoutchouc ? Peut etre le caoutchouc favorise l'humidité coté plancher ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,sur mon cabriolet les planchers ont été refait en 2003 par le précédent propriétaire. Je l'ai acheté en 2004 avec son tapis caoutchouc facile à lever pour vérifier la tôlerie . L'avantage du caoutchouc est que quand il pleut et que tu as oublié de fermer la capote (absence) il ne s'imbibe pas et sèche rapidement comme l'intérieur (sièges) en skaï . Un coup d'éponge et c'est tout neuf. Amicalement.   

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur les parties rouillées ma préférence va au Férose.

Autant repeindre l'ensemble au noir à chassis ou tout simplement avec une peinture antirouille extérieure en 2 couches style Hammerite, Astral, V33, etc.. pour faire à la fois protection et finition

Attention à la corrosion/ trou car désormais les contrôleurs techniques sont plus sévères sur ce point et mieux vaut que ce ne soit pas visible donc un travail "propre" est important.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai continué le grattage, pas d'autres surprises.
J'ai même gratté des zones qui me semblaient suspectes en coin de coffre, enlevé un mastic blanc qui semblait d'origine, la tôle dessous est nickelle du moins là ou l'épaisseur était de 5mm. Sinon 2 petit trous sur longeron et un autre coté passage de roue, pas de quoi s'affoler je trouve. Sur la photo l'aspect brillant est du au rustol et renforce un peu l'aspect inquiétant.
Je pense recouvrir cette zone de primaire anti rouille et peinture.

IMG_3395.JPG.9bb46e76dcd28bfd38abdcf1d0fc0be8.JPG

Dans le garage j'ai retrouvé une bouteille de destructeur de rouille à base d'acide phosphorique, ils disent de le diluer à l'eau et après séchage (24h) rincer la zone.. Et aussi une bouteille de convertisseur qui transforme la corrosion en noir. J'ai pris 4 zones pour faire des essais, une avec dilution x10 (ils préconisent 15), une pur, une convertisseur, et une autre rustol, j'attend 24h pour voir.

Mais déjà le métal saint mis à nu lors du grattage à pris une teinte blanchatre au contact de l'acide, les zone rouillées ne semblent pas avoir changées. normal ? 

 


 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème de l'acide phosphorique est qu'il ne va pas traiter la rouille en profondeur, à réserver aux zones rouillés très légèrement en épaisseur...je dirais même à reserver aux zones déjà traitées par décapage mécanique histoire d'assurer la finition et l'élimination totale de la rouille aux endroits inaccessibles. Pour ton cas, ce n'est pas du tout adapté. Le convertisseur de rouille type Frameto ou Ferose permet de traiter des parties réellement  rouillées. Pour moi, c'est le genre de produit idéal dans ce genre situation intermédiaire, mais pour stabiliser au maximum la rouille en profondeur pour de fortes épaisseurs, seul le Rustol sert vraiment à quelques chose...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Ok alors, je vais passer une couche d'acide partout histoire de neutraliser les zones qui commencent, rincer après 24h, et après 1 ou 2 couches de rustol sur les parties attaquées et le reste aussi (ceinture + bretelles !), et je finirai au besoin avec un primaire antirouille au pinceau. correct ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu peux te contenter de mettre simplement du Rustol de partout, l'acide n'apportera rien ici. Le Rustol est un vernis transparent qui fige la rouille en profondeur, il ne faut rien rajouter dessus après, la seule compatibilité possible va être avec une peinture glycéro...Le seul inconvénient du Rustol, c'est l'aspect visuel assez brut, si l'esthétique est ta priorité, utilises un convertisseur de rouille type Frameto ou Ferose...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai découvert une sorte de "trappe d'accès" d'environ 3cm de diamètre au longeron à l'arrière dans le passage de roue en voulant contrôler la corrosion de ce coté là. C'est normal ce truc ? Ya t-il le même de l'autre coté  ? ça à l'air propre et j'hésite à aller gratter.

En attendant de trouver un système pour le refermer (idées bienvenues!), ça me permettra de bien traiter l'intérieur au rustol avec pulvérisateur de jardin + tuyau pour rallonger et buse spray d'arrosage je pense.

IMG_3439.JPG

IMG_3441.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai trouvé un bouchon en PVC diam 32, il permettrait un accès aisé au longeron pour son petit bain annuel de rustol.
Pour le maintenir, le sceller la partie femelle dans la poutre (mastic fibré ?) en jointant bien le pourtour...

Qu'en pensez vous SVP ?

IMG_3442.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Flat Specialities

    Initial Cox

    Bug Art

    Mecatechnic

    Vintage Autohaus

    Eugene, Artisan tolier

    Speed Shop

    Feller Service

    Rudy Olivenca Services

    Coxobus en Seine et Marne

    Bugs Are Us

    Highway Import

    Classic Store

    Car Concept

    Vintage Speed

    Microprix

    Teoz Racing Car

    Serial Kombi
  • Messages

    • Bonjour, après un retour en urgence à la maison, sur la route du depart en vacances de cet été, en raison d'une surchauffe d'un frein à tambour arrière. Je me suis aperçu que cette roue avait un jeu excessif au niveau des roulements. Ils ont été changés par mes soins, il y a 30000kms. Mais j'avais remarqué à l'époque, qu'il subsistait un jeu résiduel, que je n'avais pu éliminer, même en montant coup sur coup, deux jeu de reoulements de marques différentes. Mais là, le jeu est devenu trop important, et occasionne le frottement du tambour sur les machoires de freins, pendant le roulage. je me suis penché sérieusement sur le problème. Ce qui m'a interpellé, c'est qu'il y avait un fort jeu axial, alors que les roulements une fois démontés, n'en ont absolument pas et sont plutôt dans un éxcellent état. En fait, le roulement à billes intérieure est "libre" dans son logement extérieure dans le moyeu. Des traces brillantes sur la cage extérieure, prouve que le roulement nage dans son logement et c'est ceci qui occasionne le jeu radial et axial. Du coup, le moyau est usé. Et de plus, dans la conception, le circlips ne viens pas plaquer contre le roulement. j'ai dans l'idée de monter ce roulement avec du scelroulement sur ça cage extérieure. C'est le minimum que je puisse faire, est ce que ça tiens? Est ce que vous avez déjà rencontré ce soucis?. J'ai pu voir sur un site de type3, que le problème à l'air courant...je découvre... merci.
    • J'ai une pierburg de renault GT turbo avec son regulateur (marque solex-non reglable mais bidouillable je pense en raccourcissant le raccord vers le retour au reservoir).      
    • Yes ! des FAJS. Ça se trouve ils vont finir à la poubelle , mais au moins j'aurais testé jusqu'au bout.
    • C'est toujours tes carbus chinois ? 
    • Nankang adugés vendus en 145/15 et 185/15 .Meci a tous
  • Évènements à venir

×