Aller au contenu
edevic

Installation d'un kit EMPI 32 NDIX sur moteur 1200

Recommended Posts

Dans le contexte de la préparation de notre petite cox dans l'esprit "Old Speed", nous avons jeté notre dévolu sur ce kit qui était commercialisé au début des années 60 par EMPI pour les moteurs VW 1200. Il a été ensuite décliné pour les moteurs 1500 et 1600. Ce kit était prévu pour toute la gamme VW excepté les types 3.

ndix02.jpgndix03.jpg

Le kit est composé de :

  • Une pipe spécifique pour 1200
  • D’un carburateur ZENITH 32 et de ses gicleurs spécifiques
  • D’un allumeur 010
  • D’un filtre à air chromé plat.

Ce kit permet donc théoriquement le montage « Plug and run » d’un carburateur Zenith 32. Ce carburateur se retrouve sur plusieurs véhicules ou camion, mais la filiation avec la Porsche 356 est pour nous le chemin le plus court. En effet, ce carburateur a été monté sur les moteurs 1600 des modèles A,B,C pour les versions 60 et 75 CV. Si les carburateurs étaient quasiment identiques, leurs combinaisons de gicleurs étaient eux différents.

ndix04.jpg

Avant le montage :

La pipe d’admission, acquise en petites annonces, a vu son tube de réchauffage débouché grâce à du fil de fer et cet article là. Puis a été repeinte dans un bleu Eclair, RAL 5012. L’auto collant EMPI bleu et chrome qui se situait coté gauche n’a pas encore été retrouvé.

ndix05.jpg

L’allumeur 010 été refait intégralement de A à Z.

Le carburateur provient d’un moteur de Porsche 356 1600 60cv.

Montage à blanc cela donne ça :

ndix06.jpg

Le filtre à air est un K&N beaucoup plus performant et qui passe juste sous le capot. Un filtre KNECHT d’origine modifié remplacera ce dernier. Mais on peut aussi mettre un petit cornet qui donne une allure top racing !

ndix07.jpg

Toutes les pièces ont été rassemblées depuis pas mal de temps en attendant une opportunité de montage.

En observant les publicités d’époque, on pourrait se dire, y en a pour 2 heures, c’est tout simple et cela va fonctionner du premier coup.

C’est à quelques jours du départ du rallye historique de Monte Carlo 2013, qu’il a été décidé de monter la pipe d’admission et ainsi de passer à l’étape 1 de ce projet. Nous avions décidé de réaliser toute l’étape de concentration et à la ZR1 de ce rallye. L’opportunité était donc là.

Allez hop, on y va ! Bon breton entêté que tu es !

Notre coccinelle cobaye est une 1200 de 1960, son moteur est en pleine forme (prendre 130 km/h, 2 personnes bord n’est pas un problème).

On rassemble les pièces et là on s’aperçoit, que cela ne va pas être si simple et qu’il vaut mieux déposer le moteur de la voiture.

ndix08.jpg

Le moteur est déposé, les périphériques déconnectés, la turbine enlevée, la pipe est retirée yes! Deux joints plus tard, (joints neufs pour la nouvelle pipe d’admission) la belle bleue est sur le moulin. On en profite pour nettoyer le radiateur et vérifier l’étanchéité et on remonte le tout.

ndix09.jpg

Puis vient le tour du carburateur, de sa commande, et là c’est le drame…

En regardant de plus près le fonctionnement du carburateur, on s’aperçoit, que les gicleurs sont accessibles sur une des faces du carburateur. Aussi il est judicieux de placer cette petite trappe vers l’arrière du véhicule pour avoir accès à ces dernier et de placer également les vis de réglage dans le même sens. La base du carburateur est réversible.

La commande des gaz du ZENITH est opposée à celle du carburateur d’origine. Sur une VW, lorsqu’on accélère la commande va vers l’arrière du véhicule. Sur ce carburateur, les papillons s’ouvrent vers l’avant.

Parallèlement, les commandes n’ont pas du tout le même bras de levier. Petit débattement à la pédale et grand bras de levier pour la cox. L’inverse sur une 356. En restant tel que, on n’aurait aucune progressivité.

ndix10.jpg

Enfin, la commande n’est pas dans le même axe que d’origine. Le tube d’admission arrive pile poil dans l’axe du trou de sortie d’origine de la turbine. Piouffff… ça commence à faire, il va falloir modifier et gamberger ...

ndix11.jpg

On continue la réflexion et on s’aperçoit que le câble d’accélérateur est lui maintenant trop court…euh,…Ils ne disent pas de tout ça dans la pub…

Pour la commande de renvoi, il est possible d’usiné des platines, biellettes, axes et leviers. Ce qui permet avec un peu de temps, de connaissance, d'outillage et d'un tour de répondre à toutes ces contraintes.

ndix14.jpgndix15.jpg

Le temps et l'outillage manquants, il a été décidé de puiser dans le monde du cyclisme. Un petit détour chez décath’, pour acheter 1m de gaine, des embouts de finition et du câble de frein. Nous revoilà à fond la forme :-)

Pour maintenir et faire fonctionner le tout, on fabrique deux olives formant butée.

ndix18.jpg

Une des butées est soudée sur la tôle arrière du moteur, l’autre est fixée sur un fer plat de la bonne longueur de l’écartement au carburateur et suffisamment cintrée pour que le câble soit parfaitement dans l’axe de la commande.

ndix19.jpg

La souplesse de la gaine et du câble permettent de passer par le trou de sortie d’origine et de former une belle courbe sans point dur.

Pour la commande de gaz, j’ai récupéré sur un carbu 28 PCI d’un autre moteur 1200 une commande que j’ai coupé au niveau du bras de la vitesse de ralenti. Simple efficace.

Le carburateur, après avoir été nettoyé et contrôlé, on lui greffe un tube d’émulsion K4, des gicleurs d’air et d’essence en provenance de moteur de 356 tantôt sur un 60cv tantôt sur 75Cv.

ndix20.jpg

On reperce un gicleur d’essence de 50 en 60. Les gicleurs d’air n’étant pas encore fabriqués à la veille du départ de notre rallye, on rebouche et on reperce les gicleurs en 115 grâce à un petit foret. Croisons les doigts pour que ca tienne…

ndix21.jpg

On remonte le tout dans l’auto, et on passe aux ajustements de ce câble d’accélérateur. On coupe celui d’origine avant la tôle moteur et on le raccorde au câble à vélo. On resserre le tout, on raccorde l’arrivée d’essence et en avant… pour les tests.

ndix22.jpg

Il est 16H00 et le départ est prévu le lendemain à 7h00, et l’auto, qui fonctionnait à merveille, tourne maintenant comme une patate… On essaie plusieurs combinaisons de gicleurs, c’est la déception. MAIS,… après vérification précise des gicleurs on s’aperçoit que les tailles inscrites dessus ne sont pas forcément les bons calibres et que beaucoup de gicleurs ont été repercés.

Et c’est enfin, qu’avec de bons gicleurs d’air en 180 qu’on ressent une bonne poussée d’accélération au passage des vitesses.

Le 1200 à changé de caractère, on sent vraiment la différence. Les sensations sont là, les sourires aussi.

A l’utilisation, la voiture marche très bien avec de bonnes reprises. Sans ouvrir le bloc, on arrive à un petit upgrade très sympa si TOUT EST BIEN REGLE (Allumage, carburation, freins, roulements, géométrie…). Il ne doit pas y avoir beaucoup de VW équipée de la sorte à ce jour. C’est maintenant un moteur OLD SPEED ou VINTAGE SPEED

Pour améliorer l’esthétique, on remplacera le filtre à air K&N par un modèle KNECHT, modifié pour amélioré sa filtration.

Pour améliorer le réchauffage de la pipe, nous utiliserons par la suite de la bande thermique ou un kit de réchauffage électrique.

Si nous avons réussi à réaliser les 2000km en presque 40h DANS TOUTES LES CONDITIONS DE ROUTE et de METEO POSSIBLES les câbles d’accélérateurs ont tenus alors qu’ils n’ont pas été ménagés. Le passages des cols est plus aisés mais i reste encore à ajuster les gicleurs d’essence en passant à 110, les 115 semblent encore trop gros en altitude.

ndix23.jpg

Sur la glace et en montée dans les épingles, la cox s'est révélé vraiment performante (comme ont pu le constater Messieurs VERRIER, GUEZENNEC,…) avec le moteur 34 CV équipé de ce kit ZENITH 32 nous avons réalisé le chrono imparti à la spéciale BURZET-BURZET du rallye historique du Monté Carlo cet hiver, sur une route totalement enneigée en altitude.

Ce prologue fut un succès tant pour l’auto, que pour l’équipage. Merci à tous et merci à tous les membres de Flat4ever pour leurs précieux conseils. Nous espérons réunir les fonds pour participer à ce rallye historique en passant à la prochaine étape avec 2 carbus Zenith 32 grâce au kit SCAT.

A suivre…

Emmanuel DEVIC pour le team SPIRIT OF MONTE CARLO, http://blog.flat4ever.com/spiritofmontecarlo/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ceux qui seraient interressés, ce carbu se trouve sur les Unimog 404 (je connais bien, y'en a un dans le jardin). Et comme ce camion a écumé de nombreuses armées européennes, ce carbu est très facile à trouver en reconditionné pour moins de 300 euros sur les sites spécialisés unimog 404. En version unimog, c'est venturis 26, émulsion 4N, ralenti 55/140 et principal 140/210. Pointeau 200.

L'intérêt de ce carbu est qu'il est prévu pour le tout terrain, donc:

-étanche à l'eau.

-plus ou moins insensible à la position du véhicule.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un grand merci à "e-manu " pour ce tutoriel sur la pipe "Empi" avec carburateur Zénith 32 Ndix ainsi qu'aux deux autres participants.

çà fait un petit moment que je m'intéresse à ce kit! Pas facile de trouver de trouver des infos ainsi qu'une pipe pour un 1200 à vendre!?.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sympa ce pti montage!

Vous avez une idée de la différence au niveau conso?

Ce qui serait sympa, cela serait que vous fournissiez votre pti kit d'adaptation à ceux qui ont envie de se lancer dans ce montage, ce serait vraiment le top et permettrait aux non bricoleurs comme moi de faire le fameux plug en run

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"on fabrique deux olives formant butée":o

C' est là que je cale...quel type d'olive utilisez-vous?

Pour le reste, votre reportage est super bien foutu et incite à faire de même...ce à quoi je m'attèle modestement depuis quelques jours.

Dernière question: connaissez-vous un lien pour la commande du tube d'émulsion K4 ? ;)

Merci à vous et chapeau pour cette prépa !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je n avais vu tous ces messages...

le moteur a vraiment changé de caractère. ca marche vraiment très très bien

j ai fait fabriqué des gicleurs en 115 et j ai mis des culbus 1.1:1, des tubes coniques au pot d echapement et un filtre a air ITG caché dans un filtre a air kencht de Porsche 356

la conso est de 10.3l au 100 a 120 sur l'autoroute 2 personnes a bord et chargé.

les accélérations sont top. on peut encore accélérer au delà de 120 on n a pas dépassé le 140. en cote la voiture peine moins.

on vient de faire un rallye qui n est pas de régularité dans les vosges avec 15 cm de neige et la cox marche super bien malgré que le moteur soit bien bien fatigué.

résultat, dans des conditions de météo de folie nous sommes arrivés 13e devant bon nombre de voitures xfois plus puissantes, modernes! que du bonheur.

surtout qu en on pense qu on est arrivés et rentrés par la route soit 2000km en 40heures

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×