Aller au contenu
KOMBIPORSCHE

Comparatif joints moteur Elring vs. Victor Reinz

Recommended Posts

Lorsque vient le moment d’assembler un moteur qu’il soit d’origine ou perfo, choisir les bonnes pièces peut se révéler être un vrai casse-tête ! Une « pièce » essentielle au remontage moteur est la pochette de joints.

De nombreux modèles sont dispos sur le marché à des prix et qualités très variables. Deux marques se distinguent parmi toutes celles proposées sur le marché, Elring et Victor-Reinz, j’ai actuellement l’occasion d’avoir les deux modèles sous la main, alors autant en profiter pour en effectuer un petit comparatif.

Voici donc les deux pochettes qui ont été disséquées, une pochette Elring qui va me servir pour le montage d’un 1835 et une Victor-Reinz qui va me servir à la réouverture et révision du 2L de mon bus.

001.JPG

Les deux emballages sont similaires avec un carton au nom de la marque pelliplaqué contenant des sachets individuels qui eux-mêmes renferment les joints.

Elring :

002.JPG

Victor-Reinz :

003.JPG

On distingue une qualité d’emballage supérieure sur le modèle Victor-Reinz avec du plastique assez épais protégeant bien les joints. La fermeture des sachets est aussi plus solide donc moins de risque de perdre ses joints par accident, c’est subjectif, mais ça peut arriver !

Elring :

004.JPG

Victor-Reinz :

005.JPG

Au déballage on se rend compte que la pochette Elring contient plus de joints que la Victor-Reinz.

De nombreuses pochettes de joints en proposent en effet « trop » pour s’accorder à tous les types de moteurs, mais là où le bât blesse, c’est qu’il manque des joints essentiels dans la pochette Victor-Reinz, comme les six joints toriques de goujons de paliers, un des deux joints de pied d’alternateur qui a dû être inversé avec un joint de pompe à huile (voir photo) ainsi que la plaque déflecteur du même pied, c’est juste inadmissible pour des pochettes de cette gamme de prix…

Est-ce une mauvaise série ou habituel dites-nous si vous possédez aussi du Victor-Reinz, toujours est-il qu’il faudra prévoir ces joints en les achetant à l’unité…

Sur la pochette Elring, il manque un joint d’embase de cylindre ce qui ne pose pas de problème du fait que l’on ne les utilise pas.

Elring :

006.JPG

Victor-Reinz :

007.JPG

Commençons par détailler ces pochettes. Les joints métalliques sont tous là et de qualité très satisfaisante sur la Elring, on évitera juste d’utiliser les joints d’admission pour moteur double admission en les remplaçant par des modèles pour pipes performance, et ce même sur un moteur d’origine.

008.JPG

À part le déflecteur de pied d’alternateur manquant, les joints de la pochette Victor-Reinz présentent une qualité perçue supérieure avec des formes bien marquée, certains sont en cuivre et l’épaisseur inspire confiance.

009.JPG

Les joints papiers… En papier sur la pochette Elring présentent des épaisseurs satisfaisantes, le joint entre le couvercle et le corps de pompe à huile est très fin limitant ainsi les pertes de pression au ralenti à chaud.

010.JPG

Sur la pochette Victor-Reinz, c’est la véritable surprise avec un matériau se rapprochant d’une « toile cirée caoutchouteuse » comme s’ils étaient enduits d’un produit siliconé. La qualité semble vraiment excellente, tellement excellente que le joint entre le couvercle et le corps de pompe à huile semble du coup un peu trop épais…

011.JPG

Passons aux joints caoutchoucs. Sur la pochette Elring, la qualité des joints de tubes enveloppe est très correcte avec un matériau type silicone et de belles formes nettes et sans bavures.

Elring :

012.JPG

En revanche, la qualité des autres joints caoutchoucs laisse vraiment à désirer avec des bavures dans tous les sens et des matériaux dignes des pochettes made in Brazil. La qualité est à améliorer de ce côté-là…

Elring :

013.JPG

Sur le modèle Victor-Reinz, La qualité n’a rien à voir avec des joints nets et sans bavure, lisses et proposant des surfaces d’appui parfaites, vous le verrez dans les comparaisons plus loin. On apprécie la signature V-R sur les joints de tubes enveloppe.

Victor-Reinz :

014.JPG

Les « kits vidange » ont une qualité similaire avec toujours une préférence pour la pochette Victor-Reinz en raison le matériau utilisé pour les joints de plaque de vidange.

Elring :

015.JPG

Victor-Reinz :

016.JPG

Enfin, observons les joints de caches culbuteurs. Les deux modèles semblent de bonne qualité, le modèle Victor-Reinz contient des particules de liège plus grosses que les Elring.

Elring :

017.JPG

Victor-Reinz :

018.JPG

Voilà donc pour la description en photos de ces deux pochettes de joints, si vous n’avez pas de joints en stock je vous conseillerai plus la Elring du fait qu’elle est complète, mais si vous voulez le top du top point de vue qualité, que vous avez les joints de paliers, le déflecteur et le second joint de pied d’alternateur foncez sur la Victor-Reinz ! Pour vous aider à vous décider voici des photos comparatives face à face.

Les joints de caches culbuteurs Elring en bas, Victor-Reinz en haut :

019.JPG

Les joints de radiateur, notez la bavure à l’intérieur du Elring, et l’aspect totalement lisse du V-R.

020.JPG

Sur les joints de radiateur simple admission qui me servent pour les caches culbus à vis la forme du Elring est très approximative le V-R est en silicone.

021.JPG

Sur les joints de rampes de culbus, le Elring présente une grosse bavure, le V-R est parfait.

022.JPG

Idem pour les joints d’allumeur…

023.JPG
 
024.JPG

Joints de pied de dynamo bien tous les deux avec un avantage pour le matériau du V-R.

025.JPG
 
026.JPG

Idem pour le joint de dipstick T3 ...

027.JPG

Les joints de vidange...

028.JPG
 
029.JPG

Les joints de pompe à huile avec un très bel aspect sur le V-R, mais une épaisseur qui parait un peu trop importante. En effet, après mesure, le joint Elring est à 0.1mm d’épaisseur soit le jeu axial des pignons de pompe à huile alors que le V-R mesure 0.4mm, un peu de ponçage de corps de pompe à huile en prévision, ou alors il faudra le remplacer par un modèle fin, dommage car la qualité du matériau est vraiment bonne...

030.JPG

Les joints de tubes-enveloppe ...

031.JPG

032.JPG

Les joints d’échappement, les Elring ont un « pressage » plus « flou » les V-R bien nets, les épaisseurs sont très correctes avec un avantage léger pour le V-R.

033.JPG

034.JPG

Idem pour les joints d’admission, un dessin plus net pour le V-R mais une épaisseur égale sur les deux marques.

035.JPG

Un dernier détail intéressant sur la V-R avec des joints de réchauffeur de pipe d’admission comme d’origine avec un trou plus petit sur l’un des deux pour forcer le flux d’air chaud dans un sens .

036.JPG

Pour résumer :

  ELRING VICTOR-REINZ
On aime Complète. Excellente qualité des joints papier.
Prix autour de 25/30 Euros Excellente qualité des joints caoutchoucs.
Joint de couvercle de pompe à huile fin (0.1mm). Excellente qualité des joints de tube enveloppe.
Excellent qualité des joints de tube enveloppe.  
On aime moins Qualité des joints papier. (nécessité de pâte à joints pour assurer l’étanchéité de certains joints ??) Prix autour de 30/35 euros
Qualité des joints caoutchouc très légère Incomplète !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellent article !

C'est une excellente base pour discuter sur les joints moteur avec les habitudes des uns et des autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je commence par deux ou trois choses:

Les joints d'admission: tous ceux qui montent régulièrement des moteurs savant que l'on utilise que très peu les origines des pochettes, mais que l'on privilégie les modèles style Berg bien graissé avec de la graisse cuivrée permettant un démontage facile.

Avec des plans de joints usinés/rectifiés il est même mieux de ne mettre que du RTV orange,.. sans joint...

Parmis les joints qui ne me servent pas: celui entre pompe à huile et carter moteur >> bien moins étanche qu'une bonne pâte style RTV orange

Ceux situés sous le pied de dynamo montage direct de la plaque métal/déflecteur de vapeur d'huile avec du joint d'étanchéïté ou mieux utilisation d'un support d'alternateur/dynamo VW mexique avec déflecteur ET joint torique intégré >> c'est le must :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Simpathique article, et un grand merci à Mr Loïc pour ces petits filons forts utiles.

D' ailleurs, la "méthode Loïc" peut-elle s' appliquer à des moteurs d' origine?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très bien de prendre du temps et de faire un sujet utile , en tout cas meilleur que certain magazine vw , un autre sujet pâte a joint qui va bien et ou serait bien pour finir si utilisation joints ou pas ect

loic a commencé une suite svp

dans certain meeting il y a un vendeur de joints silicone ect reproduit au détail qui a déjà essayé c'est bon ou pas , a bientot , pascal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Simpathique article, et un grand merci à Mr Loïc pour ces petits filons forts utiles.

D' ailleurs, la "méthode Loïc" peut-elle s' appliquer à des moteurs d' origine?

bien sur si les plans de joint sont impec

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super ce comparatif, c'est dingue la différence de qualité. voilà moi qui cherchais à changer mes joints moteur... J'ai toujours peur de la qualité de certaines pièces mais là on se donne plus qu'une idée.

Merci en tout cas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Super ce comparatif, c'est dingue la différence de qualité. voilà moi qui cherchais à changer mes joints moteur... J'ai toujours peur de la qualité de certaines pièces mais là on se donne plus qu'une idée.

Merci en tout cas

En fait, pas vraiment, car il s'agit ici de 2 marques de qualité et malgré les différences, aucune n'est véritablement à bannir...Il existe par contre des joints 1ers prix...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super article, bravo pour toutes ces photos et le petit texte qui va avec :) .

Concernant les joints papier VR, le revêtement "caoutchouteux" fond et colle aux plans de joint avec la chaleur. C'est top pour parfaire l’étanchéité des pièces qu'on ne démonte jamais. Par contre, comme le souligne maître Loïc, pour des endroits qu'on démonte de temps en temps, c'est moyen car le démontage implique la destruction du joint. Par ailleurs, le plan de joint est contaminé par ce matériau et nécessite grattage pour redevenir net.

Un joint papier plus basique, qui a baigné une journée dans de l'huile fait aussi bien le job pour les embases de carbu.

Sur T4, ma pochette VR était incomplète aussi. C'est pas top agréable pour le bricoleur du dimanche comme moi, qui n'a pas l'habitude d'identifier un manquant dès l'ouverture de la pochette.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super article :)

J'espère que c'est le début d'une série. C'est vraie qu'avec toute les références dispos dont pas mal de mer**, il est intéressant de voir précisément la différence.

Là déjà, plus moyen de se perdre sur ce sujet ;)

Concernant le silicone RTV orange, c'est vraiment nickel pour l'échappement c'est parfait et bien étanche, j'ai presque tendance à en mettre "un peu partout" (pompe à huile, échappement, pompe à essence, etc... . Ca se trouve sur eba* assez facilement et pour un prix très abordable, pour l'instant j'en ai pas trouvé proche de chez moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

en mettre partout n'est pas trop un pb, c'est plus qu'il aille partout qui l'est . Il peut filer dans un circuit de lubrification . J'en met le moins possible, et lui prefere un joint anaérobie ( qui seche seulement privé d'air ) et dont le surplus se dissout dans l'huile, sans danger pour le moteur

Eric

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pour des endroits qu'on démonte de temps en temps, c'est moyen car le démontage implique la destruction du joint. Par ailleurs, le plan de joint est contaminé par ce matériau et nécessite grattage pour redevenir net.

Un set de joints silicone au niveau de la plaque de vidange va vraiment très bien et utilisable indéfiniment. Même avec une plaque de vidange légèrement déformée au niveau des passages de goujon comme c'est le cas sur 90% des moteurs, l'ensemble reste parfaitement étanche avec les écrous borgnes d'origine serrés "en croix" à 6 ou 7 N.m

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Teoz Racing Car

    Classic Store

    Flat Specialities

    Eugene, Artisan tolier

    Car Concept

    Vintage Autohaus

    Serial Kombi

    Mecatechnic

    Vintage Speed

    Highway Import

    Rudy Olivenca Services

    Bug Art

    Coxobus en Seine et Marne

    Feller Service

    Microprix

    Bugs Are Us

    Initial Cox

    Speed Shop
  • Messages

    • Bonjour à tous !   Je ne sais pas si je poste mon message dans la bonne section...  Voilà:  Sur ma Cox 1200 de 1971 (moteur 1300), j'ai remarqué un comportement étrange lorsque j'accelere à fond. En effet, j'ai l'impression que la voiture part brusquement sur la droite, comme un "accoup". La voiture fonctionne parfaitement bien mise a part cela...  Aurai je des silentbloc ou autre a changer ? Je précise que je viens de changer les amortisseurs...    Aussi, j'ai remarqué un bruit de casserole sous la voiture lorsque je passe dans des trous ou sur route très accidentée. J'ai vérifié le compartiment moteur et sous la voiture, mais je n'ai rien trouvé de spécial... Une idée ?    Merci a tous ! 
    • Après le CT n'est pas là pour voir la légalité de ta voiture. Tu peux avoir des jantes 18" si la monte de pneus conserve le débattement d'origine ca passe, si tu as des étriers 6 pistons et qu'il sont équilibrés ca passe, je suis en moteur turbo j'ai un CO de 3% donc ca passe etc... etc...   Par contre il peut appliquer les règles si par exemple tu passes avec du 165 40/14 ca passe pas, si tu as du 205/70 15 légalement ca passe pas non plus, etc... etc... Si tu viens avec une cox pleine de boue, les pneus morts, et la moitié des feux qui marchent pas.... évidemment... il va pas forcément passer sur des détails.
    • Salut, oui la batterie est chargée et le moteur tourne correctement, par contre je crois que je vais devoir trouver un nouveau démarreur car il galère vraiment à entraîner le moteur avec les bougies, il tourne par accoue. Après ça j'espère qu'il démarrera enfin.... Pour l'huile je reste sur la shell 15w30 pour le rodage, ensuite j'ai 5l de V300 5w40 une foi qu'il sera dans le bus.
    • Nouveau petit test du jour, j’ai monté un gicleur G40 et reréglé le ralenti en dévissant de 2 trs et demi la richesse et de 1/4 tr le by-pass.  Resultat sa tourne plutôt bien, pas de trous dans la montée de régime (entre 1500 et 2000 trs) par contre effectivement moins de couple et de vivacité en bas. Comme le disait Irtf je pense aussi qu’il faut faire un choix entre conso ou perf et cela parait normal.  @carbman penses tu que si j’agrandisse le trou cela m’apportera un agrément supplémentaire ?  PS: j’ai testé avec moteur chaud, je n’ai pas encore testé à froid avec l’action du starter ... peu être y aura t’il des différences de comportement😓  
    • Bonjour, j'ai exactement le même problème . Passage en 12 v avec une dynamo Bosch récente qui présente un jeu axiale qui vient faire frotter la turbine. Est-ce que les roulements seraient la cause? Merci Didier
  • Évènements à venir

×