Pleviez

La genèse de la Coccinelle

2 messages dans ce sujet

Dans beaucoup d'esprits, ce furent les tristement célèbres IIIème Reich et Hitler qui enfantèrent la Coccinelle. Si il y a une part de vérité dans ceci, le concept spirituel et technique remonte à 1931 et surtout au bouillonnant cerveau d'un génie nommé Ferdinand PORSCHE [...]

<TABLE cellSpacing=0 border=0><TBODY><TR><TD vAlign=center>

<TABLE cellSpacing=3 width="100%" border=0><TBODY><TR><TD>

<SMALL>En 1930, Ferdinand Porsche travaille comme ingénieur "indépendant", comme l'on dirait aujourd'hui. Il exécute études et réalisations pour différentes firmes automobiles parmi lesquelles Auto-Union ou Mercedes. Porsche se fait notamment connaître par ses innovations en terme de motorisation, ses réalisations trustant les victoires en compétition.</SMALL>

</TD></TR><TR><TD>

</TD></TR></TBODY></TABLE>

<TABLE cellSpacing=3 width="100%" border=0><TBODY><TR><TD width=200>nsu.jpg</TD><TD>

<SMALL>La première idée d'une voiture populaire et économique vit le jour en 1931, lorsque la firme Zundapp lui passa commande d'un projet de ce type. Le projet pris le nom de "Type 12". Mais rapidement, Zundapp se recentra sur les motos et abandonna son projet automobile. NSU se rapprocha alors de Ferdinand PORSCHE pour un projet de berline compacte, mue par un moteur d'environ 1500cc. Ce projet pris le nom de code de "Type 32".</SMALL>

<SMALL></SMALL>

</TD></TR></TBODY></TABLE>

<SMALL>Plusieurs motorisations furent expérimentées et, pour la première fois, celle du 4 cylindres à plat refroidi par air. Plusieurs prototypes furent produits avant que NSU abandonne à son tour le projet.

Nous sommes alors en 1934 et Hitler est arrivé au pouvoir. Ses conseillers lui parlent du génial inventeur et Hitler voit en lui un moyen d'inféoder un peu plus le peuple Allemand à ses idées: il va offrir à chaque Allemand une voiture... PORSCHE est convoqué et Hitler lui fait part du défi technique à relever: concevoir une voiture pouvant transporter 5 personnes à 100 km/h en croisière et consommant 7l. aux 100 km, le tout pour 1.000 Reich-Marks... un pari incroyable au début des années 30. Pour mener le projet, PORSCHE dispose de moyens quasi-illimités.

</SMALL>

<TABLE cellSpacing=1 width="100%" border=0><TBODY><TR><TD>vw30_1.jpg

vw30_3.jpg

</TD><TD>

<SMALL>Le pari technique était incensé, surtout pour tenir les coûts, d'autant plus que Hitler -soucieux de maîtriser complètement le projet- ne voulait pas impliquer les autres constructeurs Allemands. Le premier prototype de la "Type 60" vit le jour en 1935. Trois voitures furent construites. Dès le départ, les options techniques étaient déjà celles qui perdurèrent pendant 50 ans: Moteur flat-four en position AR, chassis plate-forme, carrosserie boulonnée, 4 roues indépendantes suspendues par barres de torsion, forme ovoïde aérodynamique. Après les premiers essais, PORSCHE retoucha sa copie et enfanta la "type 30", version ultime des prototypes. Le moteur définitif était 4 cylindres à plats de 900 cc, développant 22,5 cv. Mercedes fut réquisitionné pour en fabriquer 30 exemplaires. Ces 30 exemplaires furent confiés à une organisation d'état et chacun d'eux parcouru 50.000 km en quelques semaines, afin de fixer les derniers problèmes.</SMALL>

</TD></TR><TR><TD colSpan=2>vw30_4.jpg</TD></TR></TBODY></TABLE>

<CENTER><TABLE cellSpacing=1 width="100%" border=0><TBODY><TR><TD>

<SMALL>La voiture de Porsche passa haut la main tous les tests. Les seuls petits problèmes rencontrés étaient liés à des problèmes de qualité de matière première, mais pas à la conception de la voiture.</SMALL><SMALL>En 1938, Hitler annonce en grande pompe le lancement de la Volkswagen, qu'il rebaptise d'ailleurs "KDF" (pour Kraft Dur Freude, la Force par la Joie), au grand dam de Porsche... Hitler pose la première pierre d'une gigantesque usine à Wolfsburg.</SMALL>

<SMALL></SMALL>

<SMALL>En 1939, quelques KDF "type 38" (pré-production) et "type 39" (voitures de démonstration) sont construites. Elles diffèrent de la VW 30 par l'abandon des "portes suicide", l'apparition d'une lunette AR en deux parties et l'intégration des phares dans les ailes AV.</SMALL>

</TD><TD>present38.jpg</TD></TR><TR><TD height=10></TD><TD></TD></TR></TBODY></TABLE></CENTER>

<CENTER><TABLE cellSpacing=1 width="100%" border=0><TBODY><TR><TD vAlign=center align=middle width="33%">sparkarte.jpg</TD><TD vAlign=center align=middle width="33%">kdf_doc2.jpg</TD><TD vAlign=center align=middle width="34%">kdf_doc.jpg</TD></TR></TBODY></TABLE></CENTER>

<SMALL>Les Allemands se ruent à l'achat des carnets de timbres par le biais desquels est commercialisée la KDF. Il en fallait 200 pour obtenir la voiture. Mais la guerre éclate. La Pologne est envahie, et ce n'est pas de KDF dont le Reich a besoin mais de véhicules militaires. Aucune KDF en commande n'est livrée: l'usine de Wolfsburg produit des KübelWagen et des SchwimmWagen avant d'être pratiquement détruite par les bombardements Alliés en 1945. </SMALL>

<SMALL></SMALL>

<SMALL>Lorsque les Anglais débarquent en 1945, Wolfsburg est un champ de ruines. Pourtant, l'un d'entre eux, le major Hirst comprendra immédiatement le potentiel de la KDF et s'attachera a remettre l'usine en production. En 1945, il produira 2.000 Volkswagen hétéroclites, car fabriquées avec des éléments de Kübel et de Schwimm qu'il trouve sur place. Au bout d'un an, il régule la production et arrive à 10.000 exemplaires.</SMALL>

<SMALL>En 1948, un ancien de chez Opel est nommé à la tête de la Volkswagenwerk: Heinrich NORDHOFF. Il va sublimer le travail de Porsche et de Hirst. En mai 1948, la 25.000ème Volkswagen sort de la chaine et s'envole vers sa destinée incroyable: avec plus 23 millions d'exemplaires la Coccinelle reste la voiture la plus vendue au monde ! Et elle est encore produite à l'heure actuelle à l'usine de Puebla au Mexique...</SMALL>

</TD></TR></TBODY></TABLE>

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
<table border="0" cellspacing="0"><tbody><tr><td valign="center"><small>Et elle est encore produite à l'heure actuelle à l'usine de Puebla au Mexique...</small>

</td></tr></tbody></table>

Cette dernière phrase n'est plus d'actualité, hélas ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Speed Shop

    Rudy Olivenca Services

    Mecatechnic

    Coxobus en Seine et Marne

    Microprix

    Eugene, Artisan tolier

    Vintage Speed

    Bug Art

    Flat Specialities

    Classic Store

    Serial Kombi

    Feller Service

    Bugs Are Us

    Car Concept

    Teoz Racing Car

    Vintage Autohaus
  • Messages

    • 1 er pro que je prends au hasard : http://www.slideperformance.com/flexibles-aviation-pour-vw-cox-combi-karmann.html
    • C'est toujours ça de gagné surtout lors des petits trajets à froid, entre une 80w90 et 75w90, -50% moins visqueuse à froid 40°C et -30 à 100°C
    • Merci encore pour vos réponses. Je vais effectivement plutôt partir sur un montage utilisant déjà les trous percés pour la bobine. J'ai encore une question néanmoins, les flexibles aviation sont généralement vendus par 4 (ce qui me semble normal dans leur utilisation standard) mais vu le besoin particulier dans ce cas et le prix, j'aimerais mieux n'en payer qu'un. Vous savez où je pourrais trouver ça ? N'hésitez pas à m'envoyer cela par mp. Merci.
    • Première question comment puis je savoir si mon moteur est en simple ou double régulation ?  
    • Bon ba j'aurais appris quelque chose (même si je reste un peux perplexe ..) Ensuite je comprend très bien ton point de vue Jacmo. Effectivement tous ce qui est en mouvement et/ou frottement dévore de l’énergie et là on est en pleins dedans .. Si tu cherche vraiment à économiser  comme l'a dis seniorcanardo il y à d'autre chose à faire et bien plus représentatives. Si c'est juste une question, alors oui ça dois surement y jouet un peu, mais il faudrait vraiment une boite nickel, des pignons au top, du jeux pile poile, aucuns frottement ai niveau du système de freinage, des pneu qui vont bien à la bonne pression ..  De mon point de vu nos boite de sont pas assez pointu pour aller jouer sur le grade de l'huile et contrôler une réel différence en assurant une bonne lubrifications dans les conditions "usuelles"
  • Évènements à venir