Jack_Boost

Membres
  • Compteur de contenus

    88
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

À propos de Jack_Boost

  • Rang
    Membre
  • Date de naissance 30/09/1976

Converted

  • Mon Nom
    Christophe
  • Localisation
    Prévessin 01280
  • Mon job ...
    Infirmier anesthésiste
  • Puissance
    0.0
  • temps 60 foot
    0.000
  • Temps 1/8 Mile (200m.)
    0.000
  • Vitesse 1/8 Mile (200m.)
    0.00
  • Temps 1/4 Mile (400m)
    0.000
  • Vitesse au 1/4 Mile (400m.)
    0.00
  1. Salut à tous, je passe ma KG de '69 en carrosserie, et j'en profite naturellement pour changer tous les joints et autres pièces usées. Du coup, en démontant les fenêtres pop out arrière, je découvre trois "taquets" dans le joint vertical qui semblent cassés (cf. image). Quelqu'un peut-il m'en dire plus sur leur usage et éventuellement où en trouver des neufs ? Les sites traditionnels n'en proposent pas... Merci d'avance de vos réponses !
  2. Bon ben laissez tomber j'ai trouvé ! et pour ceux que ça intéresserait à l'avenir, il faut tirer le loquet et retirer le cache noir dans le fond. Vous y découvrirez une vis !
  3. Bonjour à tous, j'essaie désespérément de démonter les panneaux de portes de mon KG de 69. Pour les clips, j'ai bien compris et ils viennent sans problème. Le coup de faire glisser le panneau vers le haut pour débloquer le tout, j'ai compris aussi. La molette de fenêtre a été démontée avec une simple vis. Par contre, pas moyen de sortir le panneau au niveau du loquet de porte. Pas de vis apparente et pas d'accès à une goupille ou autre... L'ensemble de semble pas clipser non plus. Alors... que faire ?!?
  4. Bon, alors je déterre le sujet pour ceux que la conclusion intéresserait : j'ai ouvert le bloc avec un ami et en même temps j'ai appris. Bilan, les segments sont vraisemblablement morts sur le cylindre 4 ; quant au cylindre 1, il nous a réservé une petite surprise. Nous y avons retrouvé une petite vis encastrée dans la chambre de combustion... cette même petite vis que je pensais avoir perdu il y a quelques mois en rebranchant la mise à la terre de la dynamo. En fait, elle s'est baladée quelques temps dans le conduit d'admission puis a échoué devant la soupape qu'elle coinçait de temps à autre, d'où le passage en 3 cylindre. Jusqu'au jour où elle a basculé dans la chambre d'admission... Alors, oui, je vois venir les donneurs de leçons qui vont tempêter contre l'abruti que je suis qui n'a pas pris la précaution d'obturer la pipe d'admission après avoir démonté le carbu... oui mais voilà, il y a des crétins comme moi qui apprennent en faisant des conneries ! Et je partage par ailleurs pour ouvrir l'esprit à d'autres crétins qui auraient le panache d'en faire autant ! Bon, pis pour la conclusion, maintenant que j'ai appris à tout ouvrir, j'ai commandé un kit de réfection moteur à 640 euros, comprenant pistons-cylindre-segments-culasses montées et ensemble joints. Ah bah oui, les conneries ça se paie, mais ça fera toujours moins que les 10'000 euros de Jean Lain ! Et au moins, mon moteur est partiellement refait comme ça. Voilà pour la petite histoire !
  5. Merci pour vos conseils. Concernant le fait de passer sur un moteur neuf, j'ai vu que certains sites en proposaient... il s'agit bien d'un moteur sans le haut non ? C'est-à-dire que je récupère sur l'ancien la dynamo, la turbine, le carbu, le filtre à air etc... c'est bien ça non ? Et l'échange standard, cela signifie qu'ils rachètent mon ancien moteur déficient pour le reconditionner ?
  6. Non, je ne sais pas de quand date le dernier contrôle du jeu des soupapes... Par contre, je me suis arrêté régulièrement sur mon trajet pour laisser le moteur reffroidir et le ventiler (ce que je fais systématiquement sur les trajets autoroutiers) et le niveau d'huile était correct.
  7. Pour le contexte, ma KG avait tendance depuis quelques temps a passer sur 3 cylindres le temps de parcourir 800 mètres et de reprendre sur 4... J'avais donc vérifié et refait le câblage des bougies et changé ces dernières. En prenant l'autoroute, elle a manifesté quelques broutages vers les 100 km/h en accélération. Je me suis dis qu'elle manquait sans doute d'un peu de richesse vu que le moteur reprenait les tours en relâchant la pédale. 50 km plus loin, elle est passée sur trois cylindres. Je me suis arrêté pour tester chaque bougies. Les 4 fonctionnaient ! Du coup, j'ai poursuivi en pensant qu'elle allait repartir sur 4 cylindres d'ici peu (comme d'hab' quoi !) Résultat : grosse fumée s'échappant du coffre et carburateur plein d'huile... Le moteur n'est pas bloqué. Je l'ai redémarré 5 secondes le temps de la monter sur la dépanneuse.
  8. Je comprends, mais j'ai juste pas l'intention de payer ce prix !
  9. En réalité, je n'ai reçu que des suppositions en guise de devis de la part de Jan Lain. Ils supposent donc que deux pistons sont percés ; ils recommandent donc une restauration complète des 4 cylindres et chemises, voir même de la culasse si nécessaire... Cela dit, il faudra de toutes manières faire tomber le moteur et l'ouvrir, et dans ce contexte, je n'ai ni les connaissances ni l'outillage et la place nécessaire pour apprendre à le faire. Du coup, je vais donc déléguer comme tu dis la réfection moteur, style origine. Je veux juste me retrouver avec une voiture fiabilisée qui fonctionne et m'évite les pannes systématiques toutes les 100 bornes (ou moins !)
  10. Je ne sais pas si j'ai vraiment la poisse ou si je suis un incompétent notoire... mais j'avoue être gentiment désemparé par la suite d'évènements indésirables dont je suis victime depuis l'achat de ma belle KG de '69 (cf tous mes post précédents !) Bon, cette fois-ci le moteur m'a lâché après 80 bornes... Apparemment, il n'y a plus de compression dans deux cylindres, probablement sur pistons perçés, dixit Jean Lain Vintage à Annemasse qui a récupéré la bête. Mon problème n'est du coup pas de comprendre la cause de la panne pour le moment, mais de trouver un bouclard capable de réparer ce moteur de manière fiable et honnête (car pour être complétement transparent, le tarif annoncé de 7'500 à 10'000 euros par Jean Lain me laisse encore sur le cul ! ) Je fais donc appel à vous pour voir si vous avez des adresses éprouvées à me proposer dans le département du Rhône ou encore la Suisse romande. Merci d'avance pour vos recommandations !
  11. Ok, je vais vérifier cela. En attendant, j'ai commandé une nouvelle flasque et un jeu de cales neuves pour être sûr...
  12. Bon, alors avec un peu de recul, on dirait que tout va bien ! Par contre, en voulant retendre la courroie en retirant une cale, je me rend compte que le trou centrale de la flasque extérieure (par lequel passe l'axe de la dynamo) est ovalisé ! La première cale est d'ailleurs déformée... De plus, la flasque a tendance a chauffer très vite ; la peinture s'est d'ailleurs gentiment décollée sous l'effet de la chaleur... Des idées ou explications ? J'avoue que je pige pas trop...
  13. Bon, alors j'ai roulé un peu plus de 100 km ce dimanche et oh merveille ! Ma KG a retrouvé sa joie de vivre ! En conclusion : 1) J'ai démonté mon réservoir et l'ai soigneusement lavé. 2) J'ai changé mes durites essences contre des neuves. 3) J'ai démonté mon carbu, l'ai nettoyé et ai vérifié les gicleurs. 4) J'ai monté une filtre à essence entre la pompe et le carbu. 5) J'ai mesuré le débit de la pompe pour m'éviter de la démonter en déconnectant l'arrivée d'essence sur le carbu et en démarrant le moteur. Avec env. 1/2 litre en 30 secondes, j'ai estimé que celle-ci n'était pas bouchée et je ne l'ai du coup pas démontée ! Merci à tous pour vos précieux conseils !
  14. Cela dit, la crépine en cuivre au fond du réservoir est intacte. Rajouteriez-vous tout-de-même un petit filtre à essence en sortie de réservoir ? J'ai vu que ça n'était pas recommandé dans le compartiment moteur...